14.01.2013

Les 6è du collège Gaston-Bonheur très attentifs lors de l'intervention de deux chercheurs de l'IRD

collègeDans le cadre de son atelier scientifique, Sylvie Truillet, professeur de SVT recevait jeudi Tiphaine Chevallier, chercheur et Anne-Laure Pablo, assistant-ingénieur, au sein de l'IRD, l'institut de  développement et de recherche de Montpellier. Leur domaine : Ecologie, Biologie des sols et agro-système : étude de « la terre » appelée « sol » et surtout comment çà fonctionne?

collègeLe sol est vivant, et les êtres vivants qui le composent ont une action de dégradation de la matière organique :
les feuilles mortes, malgré ce tapis immense qu'elles créent chaque année en tombant sur le sol, disparaissent presque par magie grâce à l'action des bactéries et des champignons contenus dans  le sol sur lequel elles s'installent. Des milliards et des milliards d'organismes vivants se bousculent dans le sol...bactéries, champignons, vers et insectes dégradent les plantes et les animaux morts et en font du terreau. collègeTout ce processus constitue un cycle : les feuilles meurent, la matière organique est utilisée, les éléments nutritifs puisés et ainsi de suite...tant que le cycle n'est pas interrompu, l'éco-système se perpétue.

Les élèves de sixièmes sont curieux de nature , c'est le « privilège de l'âge » et les 56 « petits chercheurs » du jour n'ont pas hésité, a étudier le nématode, ce petit vers de terre vivant dans le sol : armés de loupe, ils l'ont découvert vivant quant à ceux qui étaient morts, ils les ont observés au microscope. Ils ont même découvert la vie des vers dans un « vérodrome »... Enfermés dans de petits sachets, un peu de terre de sol des forêts, du gravier + de la terre de la cour du collège, de la terre de sol cultivé + du sable vont être soumis à l'étude de dégradation...en fonction du sol, le processus de dégradation ne sera pas le même, c'est ce qu'ils vont vérifier d'ici quelques mois. Un deuxième atelier a évoqué la «biodiversité et les symbioses» : évolution des racines de la plante et des bactéries ou champignons qui l'entourent. L'environnement est devenu un monde un peu mois inconnu le temps de quelques heures d'atelier...

Pour terminer la journée, Tiphaine Chevallier et Anne-Laure Pablo ont répondu aux questions de 26 élèves de troisième intéressés par une carrière scientifique, 8 troisième et 18 élèves de quatrième ont participé au forum en fin d'après-midi au cours duquel le métier de chercheurs leur a été expliqué. 

collège

Les commentaires sont fermés.