28.02.2014

Christophe Barthès (FN) pour "vivre en sécurité"

Le candidat du Front National veut renforcer la police municipale avec des maîtres-chiens et des patrouilles à motos légères.

La priorité des candidats du Front National, «c’est la lutte contre l’insécurité», affirme Christophe Barthès.

politique

A Trèbes aussi, donc. «Bien sûr. Les faits de délinquance sont en nette augmentation : le nombre de cambriolages, les incivilités diverses et variées... Demandez donc aux Trébéens eux-mêmes »,répond illico celui qui conduira la liste FN au scrutin de mars prochain. «La petite ville de Trèbes, à son échelle, que cela vous plaise ou pas, a son propre quartier sensible :la cité de l’Aiguille. Auquel il convient d’ajouter, depuis quelque temps, le centre ancien et ses nouveaux logements sociaux... ».

Des caméras de vidéo-surveillance. Pour que les Trébéens «vivent à nouveau en toute tranquillité», Christophe Barthès et ses colistiers ne manquent pas d’idées : «Mettre en place une police municipale renforcée et mieux employée : un maître-chien par équipe sur le terrain, de jour comme de nuit ;une équipe à motos légères... A ces effectifs, s’ajoutera l’installation de caméras de vidéo-surveillance à des points stratégiques :aux entrées,sorties et cœur de la ville, dans le quartier de l’Aiguille donc, à proximité du collège,du Nid trébéen aussi... Dans le même ordre d’idée,nous veillerons à assurer l’autorité, l’ordre et la laïcité républicaine ».

Et si l’on descendait un peu du vieux cheval de bataille du FN...

«Ne vous en déplaise, nous avons d’autres objectifs, dont celui de baisser les impôts avant la fin de la prochaine mandature. Et on va vous surprendre. Contrairement aux autres candidats bien pensants, nous affirmons clairement que nous ne briguerons pas un second mandat si cet engagement n’était pas tenu !».

«Pour ce faire, nous ferons des économies sur plusieurs postes :emprunts et assurances renégociés, services municipaux restructurés, utilisations des énergies renouvelables... ».

Mais encore ? «A la zone de Béragne, bradée par l’actuelle majorité, le conseil régional et l’Agglo ont privilégié le domaine de Moreau. Quel gâchis !»

«Pour une meilleure circulation automobile,nous allons repenser le stationnement en centre-ville. Pour l’attribution de logements sociaux, nous veillerons à une gestion juste... ».

Le candidat du front National a également ses idées en matière d’environnement, de tourisme, de culture, d’éducation (salle multimédia dans les maternelles), d’associations (excepté pour les organisations communautaristes), de sport, «dans une démarche responsable et réaliste ».

Fermez le ban!

12:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Changement sur la liste de Franck Alberti

Les internautes ont pu être surpris, mercredi, en découvrant, sur le site internet de l’équipe, les visages de la liste "Ensemble plus loin" menée par Franck Alberti aux prochaines municipales.

En quatrième position, avec une possible délégation à l’enfance et à l’éducation en cas d’élection, on ne trouve plus Sabrina Peyraud, comme annoncé dans nos colonnes, mais Mireille Galy.

"C’est une arrivée dont je me réjouis",explique Franck Alberti. "Sabrina Peyraud n’a pas souhaité, pour des raisons personnelles, porter notre projet dans ce domaine. Mireille Galy le fera avec beaucoup d’enthousiasme et de passion, dans la mesure où elle est très impliquée en tant que parent d’élève", poursuit la tête de liste.

La liste Alberti sera déposée ce vendredi en préfecture.

12:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Jean Rodriguez nous a quittés

décèsOn l'appelait «le sage de l 'Aiguille», lui, l'instituteur né en 1922 en Algérie.

Ce petits-fils d'ouvriers agricoles espagnols partis à la conquête d'une nouvelle vie sur les terres d'Afrique du Nord a eu une vie bien remplie.

A la fin de la guerre, il épousa le 27 août 1947, Andrée, sa marraine de guerre, une belle histoire d'amour épistolaire et un amour infini qui unit deux êtres pour la vie.

Le couple s'installe à Mascara en Algérie où Jean est instituteur. Obligé de quitter l'Algérie, en 1962, le couple acheta sa maison à Trèbes, lui le rapatrié pensait :«dans ce coin, il doit y avoir du soleil».

Jeune retraité de l'éducation nationale, 15 années durant, il sera comptable au sein des établissements Rey à Carcassonne.

Mais, il se mit surtout au service des communautés implantées au sein de son quartier l'Aiguille.

Pour Jean Rodriguez, toujours tourné vers les autres, le social, l'humain et donc le bénévolat était une priorité. Outre les cours d'alphabétisation, les courriers et autres services rendus sur le terrain, il s'investit en tant que Président de l'Union Départementale des Associations Familiales, membre de l'union régionale, il a développé l'UDAF sur l'Aude.

Il s'est retrouvé plusieurs fois sous les dorures de l’Élysée accompagnant les mères de familles méritantes qui recevaient leur médaille soit des mains des Présidents Giscard d'Estaing, Mitterrand ou Chirac.

Délégué départemental de l'éducation nationale, membre du CCAS, il aimait sa ville. Trèbes qui n'oublie pas que c'est Jean Rodriguez qui est à l'origine de la création de la crèche trébéenne, lui qui en a monté le dossier administratif de A à Z.

La maladie et la solitude l'avaient contraint de sa rapprocher de sa fille unique en Haute-Savoie où il s'est éteint.

12:11 Publié dans Décès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

27.02.2014

Bilan mitigé pour les jeunes du Cathare club savate confrontés à l'épreuve de la ligue

Ce dimanche à la halle aux sports de Narbonne, le comité départemental de l’Aude organisait les sélections de ligue des compétitions nationales jeunes (de poussins à cadets).

savate

Les jeunes protégés du Cathare Club Savate s’étaient déplacés en nombre à l’appel du gong  pour défendre les couleurs trébéennes en terre narbonnaise.

Tournoi des 1000 gants (poussins): M39-Tristan  Moreau  Qualifié directement  pour les sélections de Secteur.

Tournoi de l’Avenir (Benjamins): M36-Correntin Perrutel  défaite Unanimité (des touches un peu trop appuyées pour de l’assaut l’ont pénalisé aux yeux des juges.)

En Championnat de France Jeunes :

Cadets : M60-Simon Chioccioli : Victoire Unamité en ½ finale, mais défaite Majorité en Finale : vice-Champion de Ligue. Simon a disputé 2 assauts avec un grand volume d’engagement physique et technique face à une opposition de qualité, un titre mérité.
Pour Granzotto Thibault(M65) et Pardes Maxime (M52) ce fut défaite à l’Unanimité pour leur première participation à ce niveau mais de belles prestations techniques laissent présager de belles choses en persévérant.

Minimes : F65 -Petibon Tatiana défaite par Disqualification (trop de fougue et de fautes techniques…)
M45-Rossel Ludovic et M70- Lechancre Thibault : Qualifiés directement pour les sélections de Secteur.

Tournoi de France (Combat 1ére série) M80-Cuculiere Bastien : Victoire par forfait.

Même si le bilan est 50/50, les entraîneurs ne retiendront que le verre à moitié plein tant les comportements furent satisfaisants et les matchs engagés et serrés : tous ont donnés du « fil à retordre « à leurs adversaires.

Encore merci aux parents et bénévoles. Prochain rendez-vous sur le ring à Bédarieux pour les sélections de Secteur face à Midi-Pyrénées le 23 mars.

Les échos du cosec

Pré-nationale féminine :

Samedi, les trébéennes recevaient Mende dans le cadre de la 2ème phase de la PNF.

Après 3 semaines d'interruption, l'équipe récupérait ses blessées (Elodie Laguzou et Mélanie Pellegrin).

handball

Les consignes données, les joueuses ont entamé les débats et ont marqué d'entrée.

Tout au long de la mi-temps, elles ont répondu aux attaques de Mende par des combinaisons, des interceptions, des décalages puis ont prit l'avantage à la 25 è minute (10 à 09) pour arriver à la pause sur le score de 12 à 9. .

Malheureusement, un vent de maladresses et de refus de jouer contre une équipe largement à leur portée n’a plus permis à l'équipe de s'imposer.

Au contraire, des tirs contrés ou interceptés, une défense curieusement absente, une attaque sans panache ont permis à Mende d'imposer son jeu. De 12 à 9, le score a évolué jusqu'à l'égalisation à 15 à 15 puis 16 à 16 (46 è).

Un sursaut des trébéennes a laissé une lueur d'espoir (19 à 16 à la 47è).

Mais le ressort s’est cassé et Mende sentant la fin proche a réussi ses tirs. La sortie de joueuses trébéennes, 2 fois 2 min, n'a pas arrangé les choses.

Après une dernière égalisation, Trèbes n’a plus marqué et a perdu les 3 points de la victoire (21 à 22).

Attention, le problème de conserver un score et de tenir un match devient récurrent à  chaque sortie!

Régionale masculine moins de 18 ans :

Les trébéens se déplaçaient à Perpignan pour le compte de la 6 è journée du championnat. Que dire de ce match ?

Une équipe Catalane qui a mal joué face une équipe audoise qui fait pire. Au final, Perpignan l’a emporté 24 à 20.

17:36 Publié dans Handball | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Eric Ménassi veut "sortir la ville de son isolement"

La tête de liste «Vraiment Trèbes» a présenté, lundi soir un programme détaillé qui sera distribué aux Trébéens cette semaine.

politique

Il veut "sortir Trèbes de l’isolement politique, qui se traduit par un isolement financier".

Éric Ménassi, le candidat investi par le PS, tête de la liste "Vraiment Trèbes" a présenté lundi son programme.

"Je revendique mon appartenance au PS et j’espère bien qu’elle nous permettra d’aller chercher des financements pour nos projets".

politiqueMais "je ne serai sous le joug d’aucun parti politique", a précisé le candidat, qui veut développer "non pas un catalogue de propositions, mais de vrais engagements".

Au premier rang desquels le lancement de la future rocade et la réouverture de la garde SNCF, "car de nombreux Trébéens vont travailler tous les jours à Narbonne ou à Toulouse".

Toujours en matière de cadre de vie, le candidat annonce la "sectorisation de la ville pour mieux effectuer le nettoiement" et la mise en place d’un numéro vert "car les élus doivent être au service de la population".

Réhabiliter le Cosec et construire une halle aux sports, sans oublier une "maison des arts", sont aussi au programme d’une liste qui souhaite "relancer les fêtes populaires comme la Saint-Étienne, le 26 décembre".

L’isolation des bâtiments du Nid Trébéen s’inscrit aussi dans un programme qui, en priorité, promet de "revoir l’ensemble de la voirie communale par un plan pluri-annuel".politique

Enfin, en matière de sécurité, le "redimensionnement de la police municipale et sa relocalisation" sont annoncés, mais sans chiffres précis du nombre de policiers municipaux supplémentaires. La vidéo surveillance envisagée se cantonnerait pour l’instant à "la place de la mairie".

Et pour financer ce programme, Éric Ménassi et son équipe veulent d’abord y voir clair dans l’état des caisses trébéennes : en cas d’élection, un audit sera effectué.

"Mais d’ores et déjà, notre programme est entièrement chiffré et réalisable", souligne Éric Ménassi.

politique

12:24 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

26.02.2014

Incorporés dans l'équipe 1re, les U19 assurent!

footballTrois occasions en 10 minutes, on ne pouvait rêver meilleur entame de match, même si le ballon n'allait pas au fond des filets!

A la 35è minute, Momo Soumah ouvre le score et délivre Trèbes.

La deuxième période débute sur les chapeaux de roue : 1, 2, 3 et 4 à 0 à la soixantième minute de jeu, 3 buts personnels d'Anthony Martinez! Trèbes bat Port la Nouvelle 4 à 0 à l'issue d'un bien joli match. football

En ce lundi matin, Bruno Iglesias était un entraîneur satisfait! Un peu plus de la moitié du championnat et les résultats sont encourageants, cette septième place au classement ne reflète pas la valeur de l' équipe. Une équipe qui évolue cette saison en division supérieure avec 50% de ses effectifs renouvelés et un nouveau staff d'encadrants.

«Il fallait que le message arrive à passer et à présent la mayonnaise prend» ajoute le coach. Le projet sportif du club : c'est se servir de son école de foot.

Sur les 20 garçons qui jouent en U19, 6 jouent régulièrement en équipe première et ce n'est pas une mince affaire! Ces jeunes doivent trouver leur place au milieu des anciens et à force de pédagogie, de vigilance et surtout en étant juste envers tous, Bruno Iglésias y parvient.

football

Les Nicolas, Mickaël, Vincent Sabbri ou autre Léo sont les enfants du club, arrivés à l'âge de 6 ans, ils ont derrière eux, ensemble, 12 ans de club. C'est une valeur éducative solide, non seulement le club a formé des sportifs mais aussi des garçons, leur force collective est incomparable.

«Hier, il y avait des suspendus et manquait un arrière gauche, Sabbri n'a pas posé de question à l'entraîneur, il a joué à une place qui n'est pas la sienne et s'est mis au service du collectif».

football

Ce Mercredi soir, 20 h 30, place aux 8è de la Coupe de la Ligue face à Frontignan qui évolue une division au-dessus de Trèbes.

11:44 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |