13.06.2014

"La sculpture dans tous ses états" à l'Office de tourisme

office de tourisme

C'est en 2012, qu'a eu lieu la première édition de la «Sculpture dans tous ses états» à l'Office de tourisme.

Pour cette troisième édition, ce sont neuf autodidactes que Marie-Antoinette Biel, la présidente de l'office de tourisme reçoit.

«Ces sculpteurs sont une référence pour notre département», s'est plu à souligner, son adjointe, Aline Bouba, «nous avons autour de nous de vrais talents parfois même internationaux». Et le vernissage de vendredi soir ne l'a pas démentie!

Alain Clinard présente trois sculptures tout droit venues du monde de la tauromachie. 

Léo de Faucher, peintre et illustrateur de livres qui a consacré toute sa vie à l'art, présente un scaphandrier, issu de « Bric et de Broc », selon les propres termes de son auteur puisqu'il n'est fait qu'avec des objets de récupération.

Ils sont plusieurs exposants à recycler la ferraille!.

Marc Carollo, vit sa passion à fond depuis 3 ans. Métal, Minerai, verre, ses créations où se reflète la lumière révèlent une véritable harmonie des énergies. Marc Carollo crée du mobilier très design à la demande.

Claude Labat, recycle les outils agricoles ! La généalogie lui a démontré que nombreux de ses ancêtres étaient agriculteurs et il crée ses œuvres à partir des outils qui leurs étaient familiers.

Jean-Louis Costes ramasse sur les plages, le bois flotté et reproduit une histoire tout droit sortie de son imagination.

Marco Cassina a travaillé  de l'ormeau trouvé dans la forêt pour y faire naître un poisson préhistorique. Hassan Ouaali propose ses insectes tout en sculptures métalliques.

Jean-Paul David travaille les marbres du Pakistan, d'Algérie, de France, d'Argentine ou du Brésil et son papillon ( 660 heures de travail) est une pièce unique devant laquelle, il faut absolument s'arrêter.

Béatrice Saint-André, seule femme, de l'exposition, sculpte le marbre de Caunes.

Tous les artistes ont tenu le même discours «Merci au public, car sans lui on n'existerait pas »...une visite s'impose, l'exposition est visible jusqu'au 30 juin.

Les commentaires sont fermés.