04.08.2014

Les cloches sonnent en souvenir des poilus

commémoration

 

Ceux qui étaient vendredi dans notre ville à 16 heures précises ont entendu sonner les cloches.

Pour commémorer le centenaire de la «mobilisation générale» d'août 1914 et le début de la Première Guerre mondiale, Kader Arif, secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et à la mémoire,a encouragé tous les maires à s'associer à cette commémoration, en faisant retentir les cloches dans leurs communes à 16 h 00 ce 1er août».

Il y a cent ans, le 1er août 1914 à la même heure, tous les clochers de France sonnaient le tocsin et les Français découvraient sur la porte des mairies l'ordre de «mobilisation générale».

«Bien que présente dans leurs esprits, les Français voient venir la guerre comme une surprise, au cœur de l’été 1914. En France, la mobilisation générale est effective en deux jours. Le 1er août, autour de seize heures, le gouvernement diffuse l’ordre aux autorités compétentes chargées de le faire connaître à la population. Les communes procèdent alors à l’affichage de l’ordre de mobilisation qui a été télégraphié depuis Paris aux préfectures.

Maires, gendarmes, et garde-champêtres assurent la diffusion de la nouvelle, reçue avec stupeur.

Le tocsin permet d’alerter des populations souvent dispersées dans les champs en pleine période de moisson. La mobilisation est effective dès le lendemain.

Près de 3 800 000 Français sont ainsi mobilisés en l’espace de quelques jours. Le dimanche 3 août, à 18 h 45, l’Allemagne vient de déclarer la guerre à la France.»

08:59 Publié dans Commémoration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.