06.08.2014

Enfin, il va pouvoir lui dire Madame!

Des petits-enfants et des arrières petits enfants qui assistent au mariage de leur grand-père, il n'y en a pas beaucoup sauf dans la famille Liégeois!

Martine et Claude, 23 ans de vie commune, ont connu des bonheurs et des malheurs, mais ce samedi 2 août, leur plus grand bonheur a été de repartir unis de la mairie.

mariage

 

Monsieur et Madame Liégeois venaient de se dire «oui» devant la famille réunie.

Il régnait une atmosphère bien émouvante quand l'un et l'autre se sont passés les alliances.

Claude, entré à l'âge de douze ans dans les mines de charbon, «à l'époque, on était mineur de père en fils surtout lorsqu'on est originaire du Pas de Calais», est venu prendre sa retraite dans la mine de Salsigne, victime d'une mauvaise chute dont il subit aujourd'hui de lourdes conséquences, il est parti se reposer à Osséja, près de Font-Romeu, Martine, elle, arrivait de sa région parisienne pour se ressourcer à Osseja et voilà en juin 1989, ils ont eu un coup de foudre et Claude a ramené Martine dans le midi.

Ils souhaitaient se marier le 9 août... jour de la saint amour mais,çà n'a pas été possible, le 2 août était le jour de la fête du père de Martine, c'était bien aussi!  

 

17:07 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.