06.09.2014

Les jardins de la pépinière : un havre de paix

Ce premier dimanche de septembre signifiait nettoyage et débroussaillages des parties communes aux jardins de la pépinière.

Tôt le matin, les hommes se sont activés et à midi les femmes ne pouvaient que constater le résultat : ils avaient bien travaillé!!!!

jardins ouvriersDans une joyeuse ambiance, les adhérents étaient heureux de se retrouver à midi pour l'apéro et une grillade accompagnée de magnifiques salades composées avec les légumes des jardins, cela va de soi!

jardins ouvriers

Deux parcelles viennent d'être attribuées à «des petits nouveaux» qui ont intégré le groupe dès ce repas.

jardins ouvriers

De quoi rendre heureux Jean-Pierre Alozy, lui, qui s'est battu pour sauver l'avenir des jardins de la pépinière en 2010...

jardins ouvriers

C'est en 1939, que son père Augustin Alozy a planté les rosiers qui fleurissent encore dans son jardin. A l'époque, après guerre, la pépinière du canal s'est transformée en jardins ouvriers sous couvert de la gestion de la municipalité d'alors qui veillait à ce que les redevances soit reversées à Voies Navigables de France.

Au fil des années, la municipalité se dégageant de cette tâche, il fallait trouver des solutions pour conserver les jardins. Jean-Pierre Alozy a donc entrepris tout seul les démarches avec VNF et elles ont duré un certain temps...avec que ce dernier n'obtienne gain de cause, il a même évoqué le problème avec Nathalie Kosciusko-Morizet et le directeur général de VNF, lors de leurs venues pour la plantation des nouveaux platanes...bref, depuis 4 ans, l'association fonctionne bien.

jardins ouvriers

Le souvenir de son père toujours dans son cœur, Jeannot veille. Et aujourd'hui, 6 septembre, tous les jardiniers lui disent «bon anniversaire, Monsieur Alozy»!jardins ouvriers 

Jean-Pierre travaille la terre et Henriette fait les conserves!

08:08 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.