12.09.2014

Les dégâts de l'orage de lundi

fait divers

Tandis que mardi matin, derrière la mairie, les serpillières et les seaux étaient encore d'actualité pour finir le nettoyage des bureaux des services techniques qui avaient été totalement inondés, dans l'après-midi, 3B Jardins, Gérard Aguilar intervenait sur le camping «A l'ombre des Micocouliers» car le peuplier n'avait pas résisté!

Il fallait tronçonner le peuplier qui lors de la tempête avait lâché prise et était venu s'abattre sur le «portillon des pêcheurs».

faits divers

 

Il ne restait plus qu'à délivrer le portillon et nettoyer les berges tout en laissant faire le soleil pour sécher les emplacements qui, la veille, étaient devenus une grande marre.

 

10:16 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.