25.01.2015

La fnaca en assemblée généralel

Le président Jean Guillet ouvrait l'assemblée générale en rendant tout d'abord hommage aux cinq disparus de l'année écoulée et renouvelait l'attachement de la Fnaca à la fédération et son soutien au comité local.

fnaca

Quelques 101 adhérents, des réunions locales, départementales, loto, repas champêtres, l'association est dynamique, mais souligne le président «faire marcher un comité, c'est quand même compliqué, les bénévoles sont rares... ».

Pierre Angel notait dans le rapport d'activité du porte-drapeau qu'en 2014, les sollicitations avaient été nombreuses. Profitant de la présence du maire, Jean Guillet émettait une requête : il serait bien de mettre sur la plaque de la Place du 19 mars, «cessez le feu en Algérie» pour expliquer aux enfants l'histoire que représente cette plaque commémorative pour les anciens combattants d'Algérie.

Marie Paule Pibouleau du comité national de la Fnaca, s'adressait ensuite aux veuves leur expliquant qu'elles avaient les mêmes droits que leurs conjoints disparus et qu'elle se tenait à leur disposition pour les aider à remplir les dossiers en cas de besoin.

fnaca

Dans l'Aude, elles sont 354 veuves à adhérer à la Fnaca. Un vœu était ensuite exprimé par le Maire et son adjoint Franck Ollagnier, «la  souffrance est intemporelle, elle n'a pas de camp ni de couleur politique et est équivalente pour tous... alors, si le 1 er Novembre prochain, tous : anciens combattants, pieds noirs, harkis se réunissaient au cimetière pour commémorer ensembles les événements de cette terrible guerre, ne serait-ce pas une belle initiative? Cinquante ans après, les élus y travaillent....

14:13 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.