31.01.2015

Municipales : le Conseil d'Etat se prononce bientôt

Le Conseil d'Etat a examiné, jeudi, la requête déposée par Sébastien Ribéra et Franck Alberti, contestant le résultat des élections municipales des 23 et 30 mars dernier, à Trèbes.

Les deux têtes de liste pointaient la présence au sein de l'équipe d'Union de la gauche menée par Eric Ménassi et vainqueur au deuxième tour, de Sébastien Arias, colistier qui aurait déclaré un logement fictif pour pouvoir être élu.

En première instance, le Tribunal administratif de Montpellier n'avait pas invalidé l'élection, comme le réclamaient les requérants, mais seulement celle de Sébastien Arias.

Jeudi, le rapporteur public du Conseil d'Etat s'est prononcé en faveur du maintien de la décision rendue en première instance tout en relevant que la "notoriété" du colistier dont l'inéligibilité ne fait aucun doute "n'est pas telle qu'elle serait de nature à altérer la sincérité du jugement..."

Le magistrat a donc demandé le rejet de la requête. La décision est attendue dans les prochaines semaines.

08:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Quel avenir pour l'office de tourisme?

Quel avenir pour l'Office de tourisme trébéen? Il va falloir encore attendre pour connaître la réponse...ce n'est qu'en janvier 2016, que le passage des Offices de tourisme  à l'inter-communalité devrait s'effectuer.

L'office de tourisme passerait donc sous la compétence de Carcassonne-Agglo, en l'occurrence.

office de tourisme

C'est ainsi que la présidente actuelle, Marie Biel, bien qu'ayant annoncé son départ en 2015, rempile pour une année de plus à la tête de l'Office de tourisme local.

En ce début d'assemblée générale, après avoir eu une pensée pour Annie Molina, un temps trésorière et membre du CA, disparue quelques jours auparavant, elle émettait, le souhait que 2015 soit meilleur que 2014.

Une année 2014 qui a connu la plus forte baisse de fréquentation depuis 20 ans. 15 883 touristes ont franchi la porte de l'office de tourisme l'année dernière, soit déjà 8% de moins qu'en 2013.8168 français et 7515 étrangers parmi lesquels arrivent en tête les Britanniques, Belges, Espagnols et Australiens en fin de classement.

Comment expliquer ces mauvais chiffres?

La météo? La crise (les touristes raccourcissent la durée de leurs vacances)? mais également sur Trèbes, le manque d'hôtels, l'absence d'aire de camping-car, le départ du Cocagne (bateau-croisisère), l'abattage des platanes et la fermeture de l'église, cette église gothique méridionale avec ses corbeaux peints que certains viennent spécialement visiter.

En 2015, du 1er juin au 31 août, la municipalité engagera une personne pour permettre les visites dans une église ouverte et sous surveillance.

Le nombre d'adhérents est quant à lui stable : 114.

Pour 2015, le marché nocturne est déjà programmé au 6 juillet, les expositions artistiques débuteront le 23 février avec des photos de Trèbes d'hier et d'aujourd'hui et les ventes de produits régionaux et dégustations sont bien sûr toujours d'actualité.

En conclusion, Marie Biel faisait passer son message : «si depuis 2011, on parle de l'avenir de l'office de tourisme, je souhaite que l'office de tourisme en 2016, reste implanté sur la commune et ne soit pas victime de la restructuration annoncée, car ajoute-t-elle, je crains qu'une grosse structure touristique n'entraîne la disparition de certains offices et qu'il y ait des laissés pour compte...  »  

30.01.2015

La Sainte Barbe au centre de secours s'est déroulée par un vent glacial

pompiers

 

 

 

Ils ont fait le tour de ville, installés dans leurs camions puis ont regagné leur caserne pour assister aux cérémonies officielles de la Sainte Barbe.

pompiers

Mais qu'il faisait froid dans cette cour de la caserne où les officiels remettaient  galons et médailles aux nouveaux promus.

pompiers

Puis à l'intérieur de la caserne, au chaud, place était faite au discours.

Comme le soulignait, le Lieutenant Philippe Miramond : «la Sainte Barbe est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée».

L' effectif du centre est à ce jour de 44 Sapeurs-Pompiers Volontaires dont 3 professionnels qui travaillent au quotidien. L’année 2014 a accueilli 3 nouvelles recrues :

Rachel Durand en cours de formation et 2 Infirmières qui sont venues enrichir le service SSSM du Centre de Secours, Nathalie Ruiz et Agnès Brot. Sans oublier 2 pompiers Narbonnais Océane et Loic qui donnent régulièrement des disponibilités. 

Le bilan de l’année passée fait état d’une légère hausse de l’activité Opérationnelle (29 interventions de plus qu’en 2013) avec au 31 Décembre dernier 597 Interventions réparties en : 317 Secours à personne, 45 accidents, 103 Incendies, 81 Interventions diverses et activités de service.

Parallèlement à cela et comme chaque année, le centre de secours, participe au dispositif préventif feu de forêt. Ce qui a permis d’assurer 72 mobilisations systématiques pour les mois de Juin à Septembre.

Aujourd’hui  grâce au soutien du SDIS, la caserne trébéenne dispose d’un matériel récent et performant pour exécuter ses différentes missions.

Quant au projet  d'agrandissement du centre de secours, c'est en 2016, que ses travaux devraient être achevés...

Depuis 1988, date de création du premier centre de secours à Béragne, la population trébéenne peut compter sur ses pompiers.

Robert Alric, conseiller général affirmait que les 48 centres de secours étaient nécessaires, ce qui ne manquait pas de satisfaire la présidente de l'Union départementale Sandra Rossi pour qui : «La gouvernance des SDIS doit rester départementale afin de renforcer l'ancrage territorial.»

pompiers

Remise de galons :

Première classe : Romain Lebris, Christophe Jany, Julien Lemoing, Alaric Soguero.

Caporal : Bruno Fourniaudou, Olivier Sery, Mathieu Sylvestre.

Sergent : Cacile Jenin, Yann Capitaine, Sophie Lacombe, Mathieu Bardoux, Geoffrey Malonda.

pompiers

 

Remise de Médailles :

Médaille d’argent pour mérite départemental pour 15 ans de service :

Geoffrey Malonda, Paul Brandao, Michel Aguilar, Sophie Lacombe, Frédéric Camel, Christian Laucat, Sébastien Balmigère.

 

Médaille d’honneur argent pour 20 ans de service :

Nicolas Delort, Samuel Paumier, Mickael Baiget.

 

Médaille du porte-drapeau :

Joseph Vieu.

pompiers

11:15 Publié dans Pompiers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Agenda paroissial

égliseDimanche 1er février :

4e du Temps Ordinaire : Journée de la communication

10 h 30 : Messe à Trèbes. Messe d’intention pour Hortense Carbou.

Quête en faveur des moyens de la communication sociale.

 

Lundi 2 février :

Présentation du Seigneur au Temple.

17 h 30 : A Trèbes Messe de la Chandeleur, bénédiction des cierges et procession.

A l’issue de la messe serons partagées les crêpes apportées par chacun.

 

Mardi 3 février :

8 h 30 : Office et Messe à la Maison Saint-Etienne.

 

Jeudi 5 février :

 8 h 30 : Office et Messe à la Maison Saint-Etienne.

10:52 Publié dans Eglise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les rois mages s'invitent à la maison de retraite avec les "petits" de la maternelle du centre ville

école, maison de retraite

Aurélia Bondu, la directrice de la maternelle du centre ville, et Sylviane Frenay ont accompagné leurs classes respectives, ce mardi à la Maison de retraite...leurs 38 petits bouts de chou avaient travaillé le thème des «Rois Mages» et de leur côté, les résidents avaient confectionné de bien jolis couronnes bleues pour les garçons, violettes pour les filles!

école, maison de retraiteChant, danse, ils ont joué leur petit spectacle racontant l'histoire de ce «pauvre papy» qui s'est fait volé la galette des rois par le renard, l'ours et le loup...heureusement, rien de tel ne s'est produit cet après-midi là et tous ont dégusté les délicieuses galettes offertes pour les trois pâtissiers de la ville, Doumenc, Despeyroux et Guideman, qui avaient eu la géniale idée de cacher autant de fèves que de petits.....résultat chacun avait sa fève et ce n'étaient que cris de surprise et de joie à chaque bouchée.école, maison de retraite

29.01.2015

Un cirque portatif ce jeudi, à la médiathèque

médiathèque

 

Ce jeudi 29 janvier à 18 h 30, un spectacle surprenant à la médiathèque «La Maison des Mots» le cirque portatif s'installe entre les étagères remplies de livres...

« Au détour d'un rayonnage, un récitant et un faux spectateur se rencontrent. Dans une frénésie de découverte littéraire, le temps de cirque se met doucement en place. Alors que la parole jaillit des pages, le faux spectateur se transforme en livre ou en oiseau au gré des mots. Le spectacle prend alors toute son ampleur, soutenu par une ambiance musicale et des jeux de lumière recherchés».

Depuis longtemps Sébastien Le Guen, Directeur artistique de la Compagnie Lonely Circus, en Languedoc-Roussillon, et Christophe Lafargue, Directeur artistique de la Compagnie Garniouze, en Midi-Pyrénées, avaient envie de collaborer ; c'est chose faite avec cette rencontre provoquée qui leur donne l'occasion de composer un cirque de déséquilibres et de mots.

À l'intérieur et au milieu des rayonnages même, entre les livres, dans le hall d'accueil mais aussi sur le pas de porte, les artistes saltimbanques attendent les spectateurs pour un rendez-vous avec ce petit cirque de passage, à l'esprit forain.

C'est avec une certaine gourmandise que les deux artistes envisagent de perturber et habiter les médiathèques...

Cette représentation gratuite est organisée dans le cadre de Temps de cirque dans l'Aude, commandée par la Verrerie d'Alès aux deux artistes.

08:41 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.01.2015

Il s'agissait tout simplement de manoeuvres

pompiersEn ce lundi après-midi, ceux qui se rendaient à la maison de retraite étaient surpris!

Un camion de pompiers s'était positionné devant l'Office Municipal des Sports et Loisirs et était relié à la bouche à incendie voisine tandis que des pompiers en haut de la terrasse casques sur la tête tiraient les tuyaux..., on pouvait croire que le feu s'était déclaré au bâtiment mais il n'en était rien, c'était tout simplement la classe de première mixte du Lycée Jules fil, bac pro qui était en manœuvre!

18 lycéens au total exactement, 9 filles et 9 garçons qui effectuent un stage de 5 semaines au SDIS de Carcassonne et qui sont venus mettre en pratique ce qu'ils ont appris les 3 dernières semaines en cours.

Encadrés par les professionnels de l'école départementale du SDIS, ces jeunes préparent leur bac professionnel : «Sécurité prévention».

Une formation sur deux ans allant de la première à la terminale. En ce début 2015,  ils ont, durant trois semaines, appris les bases du métier de pompier, incendie, échelle, lot de Sauvetage et de Protection Contre les Chutes et ce lundi ils confirmaient la théorie par la mise ne pratique en extérieur sur site.

Semaine prochaine, ce sont quatre examinateurs qui attribueront les notes de ce stage, notes qui comptent pour le bac...l'an prochain, en terminale, ils seront immergés deux semaines en centre de secours et se rendront à Aix en Provence à l’école nationale supérieure des officiers sapeurs-pompiers (ENSOSP).

19:57 Publié dans Pompiers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |