14.02.2015

"Moi aussi, je garde les bouchons plastiques pour les Bouchons d'Amour"

école

«On garde les bouchons plastiques (eau, lait, soda, huile, vaisselle, dentifrice, œufs kinder, etc...) et on les amène à l'école du Centre Ville...c'est le message que Bernard Sanchez, le président de l'Aude des Bouchons d'Amour et Lucien Metge, délégué Val de Dagne, sont venus porter aux élèves du primaire.

En cette année scolaire, le thème du recyclage est expliqué aux élèves et après la visite de Covaldem 11, la collectivité intercommunale de Collecte et Valorisation des Déchets Ménagers de l'Aude, c'est tout naturellement, que Bérangère Duclos et Isabelle Wacker accueillaient les «Bouchons d'Amour» dans leurs classes respectives.

Fondée par Jean-Marie Bigard, cette association avait, il y a quelques années, un dépôt sur la commune, puis ce local ayant été vendu, la collecte n'exista plus.

Aujourd'hui, deux centres de collectes, un à Narbonne et l'autre à Limoux, assurent le ramassage avant que les bouchons plastiques ne soient conduits en Belgique, dans les murs de la société Eryplast.

Cette usine reverse 210€ par tonne de bouchons recyclés. Sur toute la France, en  2014, ce sont 1490 tonnes collectées qui ont rapporté la somme de 213 000 €uros.

école

A quoi sert cet argent? «Les Bouchons d'Amour» attribuent 50 000 € à Handi-Chiens, 50 000 € à Handi-Sports, le reste étant réparti à travers 7 comités régionaux. Lorsque son dossier est accepté, la personne handicapée peut bénéficier de l'achat d'un fauteuil roulant sophistiqué, de prothèses, d'écrans tactiles pour non voyants, de l'aménagement des lieux de vie ou de la modification des postes de conduite transformant son véhicule…

Dans l'Aude, depuis 2015, ce sont deux fois 8 tonnes qui ont déjà été récoltées.

Le président Bernard Sanchez ne manquait pas de rajouter qu'en plus de venir en aide à des personnes, le fait de vendre ces bouchons plastiques à un fabricant de palettes plastiques recyclables, s'inscrivait dans le développement durable.

Ce recyclage évite la pollution des sols, mers et océans mais également la déforestation : la palette plastique remplaçant celle en bois, des forêts sont sauvées...

école

Désormais, les enfants de l'école primaire du Centre ville vont pouvoir revenir les poches pleines de bouchons et les déposer dans le carton collecteur installé dans leur établissement tandis que les autres diront à leurs parents d'aller au point collecte installé dans le hall de Super U.

11:36 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.