07.03.2015

Le compte-rendu de l'inspection annuelle de la Communauté de Brigade

gendarmerie

Quand, le Major Delpech, Commandant de la Communauté de Brigade Trèbes-Capendu fait le bilan de l'année écoulée et évoque les perspectives pour l'année nouvelle, c'est entouré de la Commandante Marie-France Sauvagnac et devant un parterre des Maires des communes que la brigade recouvre.

En préambule, le Major Daniel Delpech a évoqué le travail des militaires au quotidien : «une charge de mission soutenue dans un contexte difficile avec des interventions souvent compliquées où les gendarmes sont pris à partie verbalement voire physiquement lorsqu'ils s'engagent pour la sécurité des administrés».

En 2014, service d'ordre et maintien de l'ordre ont été déployés tout particulièrement lors de l'occupation du site Monsanto, pour la venue du Premier Ministre, la manifestation à hauteur de la Chambre d'agriculture qui s'est terminée à l'entrée de Trèbes avec une 113 bloquée en fin d'après-midi et devant être déviée.

Pour la 4è année consécutive, la délinquance est en baisse.

La lutte contre les cambriolages a porté ses fruits, on en dénombre 40% de moins en 2014.

Les violences faites aux femmes, par contre, sont en augmentation, les gendarmes se trouvent confrontés à des cas difficiles avec des situations familiales compliquées.

Les contrôles des axes routiers ont un rôle dissuasif, quant à la lutte contre l'insécurité routière, les chiffres sont excellents même si l'on dénombre un accident mortel, «toujours un de trop, et dans ce cas, il semble que la victime soit décédée avant l'accident».

Vitesse et alcoolémie, les chiffres laissent à penser qu'il y a un relâchement de la part des conducteurs.

gendarmerie

La commandante félicitait à, son tour la COB de Trèbes, l'assurant de «toute sa reconnaissance et estime pour le travail accompli d'autant qu'il est de plus en plus difficile de faire respecter la loi et d'intervenir en sécurité».

Marie-France Sauvagnac se félicitait de la réactivation du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) sur Trèbes.

En ce qui concerne, les bienfaits de la vidéo-protection qui semble porter ses fruits, le Major Delpech se voyait répondre par le premier magistrat trébéen présent dans l'assemblée «qu'avant l 'été, elle serait installée».

Le rapprochement des maires de Trèbes, Marseillette et Puichéric auprès de la Cob a abouti à l'interdiction des poids lourds sur leurs communes : «Une diminution du trafic de 80 %».

09:14 Publié dans Gendarmerie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.