13.05.2015

"Au point d'arrêt, trop de blessés, trops de tués....stop"!

«Le transport scolaire est le moyen le plus sûr pour se rendre à l'école, au collège ou au lycée, loin devant les autres modes de transport.

Les accidents graves n'arrivent que très rarement lors de la circulation mais surviennent au moment de la montée ou de la descente du véhicule, au point d'arrêt.

collège

Le scénario le plus courant est celui de la traversée devant ou derrière le car alors qu'une automobile dépasse ou croise le véhicule à l'arrêt.. » c'est ce que sont venus expliquer tout au long de la matinée, Michèle et Bernard Morganti, aux quatre classes de sixième du collège Gaston Bonheur.

Les époux Morganti sont membres de L'ADATEEP (Association départementale de transport éducatif de l'enseignement public) et sur le thème de cette 28è campagne, «Au point d'arrêt, trop de blessés, trop de tués… Stop !», ils étaient là pour rappeler aux élèves qu'il faut attendre que le car soir parti pour avoir toute visibilité requise et traverser dans des conditions maximum de sécurité.

Après un film en classe, c'est, sur le parking du collège, à l'aide d'un bus, qu'ils pouvaient se rendre compte des dangers évoqués.

collège

L'an dernier, aux points d'arrêt des transports scolaires, dix jeunes sont décédés. Les bénévoles sensibilisaient les élèves sur le fait qu'ils doivent redoubler d'attention lors de ces moments charnières du transport et éviter l'usage des baladeurs et téléphones mobiles pour entendre les véhicules qui circulent et avoir tous les sens, vision, écoute, attention...en éveil.

Quant aux parents qui attendent leurs enfants, ils doivent se placer du côté de l'accès au car.

Les commentaires sont fermés.