26.05.2015

Quand un commerçant trébéen se rend à Paris

Mardi dernier, Emmanuel Cargoles et sept membres du bureau national des Pendus s'est envolé pour Paris.

La délégation avait rendez-vous au Sénat et à l'Assemblée Nationale pour y rencontrer Fabrice Verdier, en charge de rédiger, pour le premier ministre un rapport sur le dysfonctionnement du RSI (Régime social des Indépendants).

Après des discussions auprès de plusieurs élus, c'est au détour d'un couloir qu'ils ont dialogué avec Emmanuel Macron, le Ministre de l’Économie, en personne, qui s'est engagé à les faire participer à une réunion de travail dans son ministère prochainement.

Les Pendus, mouvement naît à Carcassonne en novembre 2014, fédèrent de plus en plus. Les adhésions à l'association se prennent sur divers commerces. A Trèbes, les époux Cargoles, (Hélène est vice-secrétaire) renseignent et reçoivent les adhésions (20€ par an) à la Boucherie du Canal, 37, Avenue Pasteur.

Les Pendus demandent «une remise à plat du RSI et une égalité sur les jours de carence et les retraites pour avoir au moins le minimum vieillesse...». Après l'écoute attentive des plus autres sphères de l’État, les Pendus espèrent que les «élus d'en bas» seront eux aussi à leurs côtés...

12:47 Publié dans Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.