18.04.2014

La dernière étape "d'artistes à élèves"

Rendu des copies et mise en musique...le dernière ligne droite était bel et bien là pour les élèves des 5 classes de 3è du collège Gaston Bonheur.

collège

 

Un texte par classe a été retenu et pendant une heure, Damien Ruiz, le musicien organisait la répétition pour l'interprétation du fameux texte lors du spectacle au Chai...mise en voix de ces textes au plus près de l'actualité qu'ils ont écrit depuis le mois de février.

collège

 

collège

 

 

 

 

Puis les 2 et 3 juin, le micro sera offert à chaque collégien investi dans «D’artistes à élèves» pour se faire entendre en toute liberté lors de cette 9 éditon.

16.04.2014

"Deis nos audient" les dieux nous écoutent et doivent répondre...

collège

Comment présenter le latin aux 6èmes?

Cette année, ce sont les acteurs de l'association «Les Mercenaires du Temps»,qui sont intervenus auprès des classes de sixième du Collège Gaston Bonheur puisque c'est en cinquième, qu' ils commenceront ou pas à étudier le latin.

Une cérémonie religieuse romaine qui se faisait il y a plus de 2000 ans....

collègeAssis dans les gradins du dojo trébéen synonymes pour la circonstance d'arènes, les collégiens ont découvert servants, citoyens, esclaves habillés en costume d'époque, certains même revêtus de la toge, avec un templum (lieu sacré) dessiné pour décor et un trépied puisque la cérémonie est basée sur le feu.collège

Pour les Romains :«faire et dire» c'est croire : il ne faut jamais fâcher les Dieux.

Les Romains priaient soit chez eux, exécutant les gestes et paroles demandées dans l'atrium devant l'ararium, petit autel dédié à Hermès, Apollon ou autre Neptune, soit en public lors de cérémonies religieuses en l'honneur des empereurs romains considérés eux-mêmes comme des dieux.

collège

 

Pour les romains, on n'est pas soumis aux dieux, on demande des échanges, c'est pourquoi, ils cherchaient à attirer l'attention de ces derniers, dans un silence total pour ne pas les distraire, ils attiraient l'attention des dieux vers les hommes...

collège

 

 

Questions et interrogations ont fusé des gradins et l'intérêt des jeunes était réel...il ne reste plus qu' à savoir s'ils seront nombreux à choisir latin l'année prochaine...

 

 

 

 

collège

14.04.2014

Destination Barcelone...

42 élèves bilingues, des classes de 5 ème et 4 ème du collège Gaston Bonheur sont partis découvrir Barcelone.

Premier arrêt : Figueras et la visite du musée Dali. Castel des Fels pour lieu d'hébergement dans des familles et c'est parti pour 3 nuits sur place et 4 jours de visite!

La Sagrada Familia (une journée de pluie intense, mais à toute chose malheur est bon, les touristes n'étaient pas là et ils ont presque eu la visite pour eux tout seuls), la Pedrera (autre édifice construit par Gaudi) le Parc Guell, La Plaça de Catalunya, les Ramblas, le Pueblo espagnol (son panorama architectural de toutes les régions d'Espagne), et pour le plaisir des yeux et de l'odorat : le marché de la Boqueria...bref, ils se sont régalés, ils n'ont pas vu le temps passer et veulent repartir...

Leurs professeurs, Serge Cubeles, Karine Robert et Sylvie Truillet sont satisfaits du comportement de leurs élèves et ce voyage est une réussite.

Le côté abstrait de la classe a fait place a du concret, ce qui est beaucoup plus intéressant pour les élèves, finalement les faibles en espagnol sont revenus motivés et les forts se sont trouvés confortés dans leur implication face à cette langue.

collège

à l'assaut de Barcelone et de sa langue.....

04.04.2014

Sensibiliser les jeunes à la sécurité routière pour acquérir le 2è diplome!

Lorsqu'ils étaient en classe de 5è, ils ont obtenu l'ASSR (Attestation scolaire de sécurité routière) de 1er niveau.

En vue de préparer l'examen de l'ASSR 2, les 123 élèves des 5 classes de 3è du collège Gaston Bonheur participaient ce vendredi aux six ateliers proposés par des professionnels de la sécurité routière.

collège

 

Trois ateliers de sécurité routière pour expliquer les divers dangers : le simulateur de conduite 2 Roues pour la conduite et le comportement adéquats au guidon de son scooter.

collège

 

 

Les lunettes de perturbation de la vue pour simuler les effets ressentis lors d'une alcoolisation et les difficultés liées à l'état alcoolique pour se mouvoir, appréhender des objets et tenir son équilibre.

collège

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le plus spectaculaire : le test au choc frontal. A 5 km/h, le simulateur de choc frontal démontre l'efficacité de la ceinture de sécurité et  l'incapacité de se retenir à la force des bras et des jambes tout en soulignant la violence d'un tel choc.

collège

 

Trois ateliers de prévention routière : les dangers de l'alcool et des stupéfiants, deux gendarmes parlaient prévention mais également répression et des représentants de la Maïf expliquaient le constat, les obligations et les limites des assurances. 

Au collège, l'éducation à la sécurité routière est finalisée par la préparation de ces deux attestations scolaires de niveau 1 et 2 qui sont nécessaires pour la conduite accompagnée ou le permis de conduire.

C'est en Avril que les troisièmes passeront cette 2è épreuve qui se présente sous la forme de 20 séquences vidéo (QCM) et nécessite d'obtenir au moins la note 10/20.

30.03.2014

Le rallye maths des CM2 et des sixièmes

collège

Des équipes formées par 28 CM2 de la classe d'Aurélie Julien et 21 6ème d'Emilie Magalhaes ont travaillé 45 minutes sur des exercices de maths et plus particulièrement du calcul mental.

Une façon ludique d’appréhender les mathématiques!collège

Les élèves des Floralies sont arrivés à pied, en voisins, et juste avant que «les choses sérieuses» ne commencent, ont effectué une petite visite de l'établissement afin que ces futurs sixièmes de la prochaine rentrée ne soient pas trop dépaysés.

collègePuis, ils se sont retrouvés avec les sixièmes dans le réfectoire et là les binômes ont été formés : 1 élève de sixième et 1 élève de CM2.

Quelques explications sur ce rallye de calcul mental portant sur des thèmes déjà vus en classe et point d'inquiétude : les programmes maths de CM2 et 6è se ressemblent énormément...collège

Puis, installés devant leurs ordinateurs respectifs, ils ont tapé le login et le mot de passe qui leur avaient été attribués lors de la formation des binômes et ont suivi les indications de l'ordinateur...quelques conseils à lire puis un «clic» sur «Rallye calculatrice» et il ne restait plus avec la souris qu'à indiquer la bonne réponse!

collège

 

Ensuite, autour d'un goûter ils ont échangé leurs impressions et fait un petit bilan.

collège

Les handballeurs de Gaston Bonheur et les Championnats d'Académie

Les filles n'ont pas eu de chance, terminant 5 è sur 6 dans une poule un peu compliquée mais c'était déjà très bien de s'être qualifiées!

Mercredi 26 mars, minimes garçons et filles sont partis à Béziers dans le cadre de l'UNSS (Union Nationale de Sport Scolaire) pour participer aux championnats d'Académie.

collège

En finale, les garçons ont rencontré le collège Joffre de Montpellier et n'ont pu s'imposer.

Mais, cette deuxième place leur ouvre les portes de la 2è journée de championnat inter-académiques qui verra s'opposer à Trèbes, le 9 Avril, les 10 premières équipes de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon.

11.03.2014

"D'artistes à élèves" : 9è édition...

9 ans! 9 ans que «D'artistes à Élèves» dévoile chaque année de nouveaux talents.

C'est Damien Ruiz, l'artiste, le musicien, qui parrainera cette nouvelle édition.

collège

Un petit clin d’œil à son ancien collège, puisque quelques années en arrière, c'est en tant qu'élève qu'il passait la porte du collège Gaston Bonheur! 

collège

Tous les élèves de troisième participent! 5 classes de Trèbes et 4 classes de Capendu soit un total de 230 élèves encadrés sur notre commune par deux professeurs de français.

Robert Alric, Président de Piémont d'Alaric se félicite de ce projet dont il dit : «aujourd’hui, plus que jamais, ce programme a sa raison d’être. Dans un contexte où l’écoute musicale évolue vers un nomadisme individuel, il est indispensable d’accompagner les plus jeunes dans la découverte d’une autre relation à la musique. Ces échanges entre enseignants, artistes et élèves sont la source d’une culture musicale construite, critique et réfléchie. Un nouveau regard comme la clé pour les collégiens d’une meilleure compréhension de leur environnement et d’eux-mêmes».

Chaque année, les jeunes se prennent au jeu et découvrent la musique, l’écriture sous un angle nouveau, pour ensuite dévoiler de leur plume des textes riches et de qualité.

collège

La sensibilité de chacun est respectée et rend d’autant plus intéressante la vision de ces futures générations sur la société actuelle. Car cette année encore, les textes sont au plus près de l’actualité : racisme, violence,drogue, discrimination...

Le 2 juin, le micro sera offert à chaque collégien investit dans «D’Artistes à Élèves» pour se faire entendre en toute liberté au Chai à Capendu..