28.03.2015

Les dixièmes rencontres sportives inter-écoles élémentaires

école

Comme chaque année, Bernard Doumenc, l'éducateur sportif des structures élémentaires de la commune, organisait en début de semaine, près du stade de Bonnecase, les rencontres des Cycles 3, concernant les de CP des 3 écoles de la ville.

 80 élèves encadrés par leurs enseignants participaient aux rencontres intitulées «EPS et Musique».

école

 Toujours le même but, faire en sorte que les enfants d'écoles différentes apprennent à se connaître et échangent en s'ouvrant les uns aux autres lors d'ateliers sportifs et ludiques où dextérité se mêle au respect de l'autre.

école

Pour cette date anniversaire des 10 ans, ce sont les ateliers les plus représentatifs des 9 dernières années que Bernard Doumenc a retenu : parcours habileté motrice et l'athlétisme : course de relais, jeux des balles brûlantes.  

école

Alba Folchet, enseignante à l'école primaire de l'aiguille, quant à elle, initiait les enfants à la musique et à l'expression corporelle, son atelier était étonnant!

école

L'enseignante jouait de la nyckelharpa, un instrument de musique traditionnel à cordes frottées d'origine suédoise, donnant des sons moyenâgeux. Les enfants quant à eux devaient reproduire des sons soit avec leurs mains soit avec des tubes de plastique en tapant sur le sol ou en tapant sur des boîtes de conserve!

école

En rythme les enfants bougeaient leurs corps et accompagnaient leur professeur de musique.

école

 

Dans le boulodrome couvert du jeu lyonnais, d'autres CP faisaient connaissance avec ce jeu de boules tandis que des membres du club sportif local préparaient le barbecue ou cuisses de poulet et pommes de terre allaient être cuites à la braise pour le repas de midi...

IMG_0821 (Copier).JPG

19:34 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

27.03.2015

Ecoles du centre ville : un avenir plus que trouble

Les parents délégués et les enseignants des écoles du centre ville se mobilisent et rencontrent à nouveau le Maire aujourd'hui.

école

Lors du dernier conseil d'école du 9 mars, en présence de Jacques Bossis, inspecteur départemental de l'éducation nationale, d' Eric Ménassi, de Catherine Peix, Adjointe à l'éducation, de Françoise Belmonte, service éducation, des enseignants des écoles maternelle et élémentaire et les parents délégués ont évoqué plusieurs propositions suite à l'évocation de la fermeture de l'école maternelle du centre ville pour la rentrée 2015 et de la fermeture de l'école primaire en 2015 ou 2016 de ce même centre ville.

Voici leurs réflexions :

1. Pourquoi fermer une classe à la maternelle du centre ville impliquant systématiquement la fermeture de l'école du centre ville et pas dans un autre établissement?

2. Aucune fermeture cette année sur aucune école mais un glissement du centre ville vers les Floralies lors de la rentrée 2016.

3. Si fermeture de la maternelle en 2015, maintien d'un an en centre ville de l'école élémentaire.

4. Fermeture de l'école maternelle et élémentaire du centre ville dès 2015.

Un premier vote retenait la dernière possibilité, le maire avait répondu qu'il s'adapterait à la solution majoritairement choisie. 

A nouveau réunis, cette semaine, instituteurs et parents délégués «primaire et maternelle» ont définitivement décidé de demander au Maire de ne pas fermer les écoles cette année afin de lui laisser le temps de rénover l’école des Floralies et accueillir en 2016 le primaire et la maternelle en même temps. 

Des points clés sont encore à réajuster, en matière de cantine : comment accueillir d'autres enfants alors que la cantine des Floralies est déjà limitée? 

Dans quels locaux et comment seraient alors organisés les TAPS avec près de 300 enfants dans l'école? Certaines classes nécessitent un rafraîchissement . Conscients du travail et du manque de temps, les parents se sont dits prêts à aider à l'aménagement des classes aux Floralies, le moment venu.

Le Maire a déjà indiqué que les parents qui avaient des dérogations pour amener leurs enfants au centre ville obtiendraient aussi les dérogations pour les Floralies. 

La question posée à Jacques Bossis de permettre aux enseignants du centre ville qui le souhaiteraient, d'enseigner aux Floralies est restée, elle, sans réponse positive. Les postes sont accordés aux enseignants qui ont le plus de points, le poste peut donc être affecté à un enseignant extérieur aux écoles. Seule affirmation, l'ATSEM rejoindrait ses collègues des Floralies.

Une nouvelle rencontre avec le maire est prévue ce vendredi.

27.02.2015

Super loto de l'école élémentaire du centre ville

Le 8 Mars 2015, Salle Pierre Paul Riquet, dès 14 h, comme chaque année, l’école élémentaire du centre-ville organise son super loto.

Petits et grands sont invités à venir jouer... Ils pourront également goûter crêpes et gâteaux que les parents auront confectionnés. 

école

Un loto différent des autres!

Pour 10€ les 4 cartons ou 3€ le carton, les loteurs participeront au tirage de plus de 30 quines et 3 cartons pleins!

Avec à la clef, bons d’achats chez les commerçants de la ville, place de train pour visite des salins de La Palme, tablette numérique, bon d’achat chez Décathlon d’une valeur de 100€ et un séjour de rêve pour 2 personnes pendant 3 jours dont vous pourrez choisir la destination.

Les fonds récoltés, permettent de financer les sorties scolaires de l’année. Alors réservez le 8 mars pour cet après midi plein de surprises ! 

13:48 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14.02.2015

"Moi aussi, je garde les bouchons plastiques pour les Bouchons d'Amour"

école

«On garde les bouchons plastiques (eau, lait, soda, huile, vaisselle, dentifrice, œufs kinder, etc...) et on les amène à l'école du Centre Ville...c'est le message que Bernard Sanchez, le président de l'Aude des Bouchons d'Amour et Lucien Metge, délégué Val de Dagne, sont venus porter aux élèves du primaire.

En cette année scolaire, le thème du recyclage est expliqué aux élèves et après la visite de Covaldem 11, la collectivité intercommunale de Collecte et Valorisation des Déchets Ménagers de l'Aude, c'est tout naturellement, que Bérangère Duclos et Isabelle Wacker accueillaient les «Bouchons d'Amour» dans leurs classes respectives.

Fondée par Jean-Marie Bigard, cette association avait, il y a quelques années, un dépôt sur la commune, puis ce local ayant été vendu, la collecte n'exista plus.

Aujourd'hui, deux centres de collectes, un à Narbonne et l'autre à Limoux, assurent le ramassage avant que les bouchons plastiques ne soient conduits en Belgique, dans les murs de la société Eryplast.

Cette usine reverse 210€ par tonne de bouchons recyclés. Sur toute la France, en  2014, ce sont 1490 tonnes collectées qui ont rapporté la somme de 213 000 €uros.

école

A quoi sert cet argent? «Les Bouchons d'Amour» attribuent 50 000 € à Handi-Chiens, 50 000 € à Handi-Sports, le reste étant réparti à travers 7 comités régionaux. Lorsque son dossier est accepté, la personne handicapée peut bénéficier de l'achat d'un fauteuil roulant sophistiqué, de prothèses, d'écrans tactiles pour non voyants, de l'aménagement des lieux de vie ou de la modification des postes de conduite transformant son véhicule…

Dans l'Aude, depuis 2015, ce sont deux fois 8 tonnes qui ont déjà été récoltées.

Le président Bernard Sanchez ne manquait pas de rajouter qu'en plus de venir en aide à des personnes, le fait de vendre ces bouchons plastiques à un fabricant de palettes plastiques recyclables, s'inscrivait dans le développement durable.

Ce recyclage évite la pollution des sols, mers et océans mais également la déforestation : la palette plastique remplaçant celle en bois, des forêts sont sauvées...

école

Désormais, les enfants de l'école primaire du Centre ville vont pouvoir revenir les poches pleines de bouchons et les déposer dans le carton collecteur installé dans leur établissement tandis que les autres diront à leurs parents d'aller au point collecte installé dans le hall de Super U.

11:36 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30.01.2015

Les rois mages s'invitent à la maison de retraite avec les "petits" de la maternelle du centre ville

école, maison de retraite

Aurélia Bondu, la directrice de la maternelle du centre ville, et Sylviane Frenay ont accompagné leurs classes respectives, ce mardi à la Maison de retraite...leurs 38 petits bouts de chou avaient travaillé le thème des «Rois Mages» et de leur côté, les résidents avaient confectionné de bien jolis couronnes bleues pour les garçons, violettes pour les filles!

école, maison de retraiteChant, danse, ils ont joué leur petit spectacle racontant l'histoire de ce «pauvre papy» qui s'est fait volé la galette des rois par le renard, l'ours et le loup...heureusement, rien de tel ne s'est produit cet après-midi là et tous ont dégusté les délicieuses galettes offertes pour les trois pâtissiers de la ville, Doumenc, Despeyroux et Guideman, qui avaient eu la géniale idée de cacher autant de fèves que de petits.....résultat chacun avait sa fève et ce n'étaient que cris de surprise et de joie à chaque bouchée.école, maison de retraite

01.01.2015

Une illustratrice à la rencontre de ses petits lecteurs

Tous les enfants et ados de France peuvent participer au prix des Incorruptibles, l'association des Incorruptibles proposant une sélection de livres de la maternelle à la 2nd.

médiathèque, école

La sélection du 26e Prix a été établie par 110 comités de lecture, soit plus de 1000 professionnels du livre et de l'éducation répartis à travers la France.

A la médiathèque trébéenne, c'est l'illustratrice, Laëtitia Le Saux , qui est venu présenter le livre «Boucle d'ours»  qu'elle a imagé à partir du texte du carcassonnais Stéphane Servant.

DSCN8648 (Copier).JPGA cette occasion, les grands de Marie Faugère, de la maternelle des Floralies pouvaient découvrir son travail : «mon travail d'illustratrice c'est de faire ce dessin : en premier, je dessine, puis je découpe et enfin je peins....je crée une sorte de petit puzzle... »

Cette initiative du conseil général et de la bibliothèque départementale se déroule depuis plusieurs années sur la commune. Malika Tamdjrit , de la bibliothèque départementale qui l'accompagnait, montrait la sélection des 6 livres que les enfants ont à lire pour pouvoir voter pour leur préféré.

Sont en compétition : Boucle d'ours, Non, Le petit oiseau va sortir, Carabinette, Blanc comme neige..., résultat en Mai 2015...

 

29.12.2014

Un stand sur le marché...

école

Lors du marché dominical, la directrice de l'école primaire de l'Aiguille et quelques mamans tenaient un stand.

Quelques objets créés par les enfants, des pâtisseries confectionnées avec soin par les mamans tentaient les acheteurs. Une initiative parmi tant d'autres pour alimenter la coopérative scolaire.....

école

08:39 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |