11.11.2014

Fermeture du canal

Sur certains sites du canal du midi, les écluses sont fermées à la navigation depuis le 3 novembre....

canal

Jour après jour, le canal s'est vidé sur notre commune et la période de chômage a commencé allant du 02/11/2014 au 24/12/2014.

Le bief de Trèbes connaît une vidange complète pour que les travaux nécessaires à l'entretien soient effectués.

Entre autres, à l' écluse, la passerelle empruntée par les piétons pour se rendre de l'écluse au moulin et vice-versa va être remplacée, durée des travaux six semaines.

 

17:25 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30.10.2014

Encore un feu de broussailles

faits divers

 

Le talus situé en face des jardins le long de l'Orbiel, à proximité du Pont Vauban, est souvent victime de feux de broussailles.

 

Une nouvelle fois, les pompiers ont du intervenir pour éteindre un petit feu, ce dimanche après 18 heures alors que la nuit commençait à tomber.

 

 

08:57 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

10.10.2014

Des bateaux...comme au mois d'août!

canal

En ce mercredi 8 octobre, l'écluse trébéenne, en milieu d'après-midi, connaissait une activité digne des mois d'été.

Il y avait des bateaux partout!!canal

Les uns attendaient de franchir l'écluse pour regagner Agde tandis que les autres remontaient sur Toulouse.

 

Trois par trois, ils se glissaient donc pour attendre que les portes se ferment que le niveau du canal redevienne navigable pour continuer leur chemin....

canal

10:36 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

29.09.2014

Les platanes brûlés sur place

les platanes

En se rendant à leurs jardins, le long du chemin qui longe le canal du midi, les jardiniers de la pépinière avaient remarqué des grandes croix roses dessinées sur certains platanes.

Puis, après le Pont de la Rode, juste à droite, ces mêmes jardiniers ont vu des tracteurs tracer un chemin en bordure de la vigne qui borde le canalet.

platanes

Au bout de cette vigne, une grande fosse a ensuite été creusée et un pont enjambant le bras du canal a fini par voir le jour. De grosses pierres, de la terre...un nouveau passage provisoire venait d'être créé pour se rendre aux jardins. Il faut dire que cette semaine, le traditionnel chemin est devenu interdit : après la distillerie, la petite route qui conduit aux jardins est fermée à la circulation.

Les employés de la société ARF de Lézignan procèdent à l'abattage des platanes.

Et l'on peut dire qu'il s'agit d'un travail minutieux, l'un après l'autre, ils abattent l'arbre, le tronçonnent, découpent les branches avant qu'un tracto-pelle ne les dépose, désinfectés, dans un camion-benne.

Ce camion, rempli, voit son chargement bâché afin d'éviter tout risque de propagation de la maladie du chancre coloré et prend la direction de la fosse de brûlage située à quelques mètres de là.

platanes

 

Près de la fosse, les morceaux de platanes sont déchargés et un employé de la société Combes de Carcassonne et son tracto-pelle se chargent de les jeter dans la fosse tandis que le camion repart après que ses roues aient été imprégnées du produit désinfectant.

Les arbres se consument alors dans un gros brasier surveillé par l'employé qui le soir avant de partir sécurisera le lieu.

18:11 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12.09.2014

Les dégâts de l'orage de lundi

fait divers

Tandis que mardi matin, derrière la mairie, les serpillières et les seaux étaient encore d'actualité pour finir le nettoyage des bureaux des services techniques qui avaient été totalement inondés, dans l'après-midi, 3B Jardins, Gérard Aguilar intervenait sur le camping «A l'ombre des Micocouliers» car le peuplier n'avait pas résisté!

Il fallait tronçonner le peuplier qui lors de la tempête avait lâché prise et était venu s'abattre sur le «portillon des pêcheurs».

faits divers

 

Il ne restait plus qu'à délivrer le portillon et nettoyer les berges tout en laissant faire le soleil pour sécher les emplacements qui, la veille, étaient devenus une grande marre.

 

10:16 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

07.09.2014

Tic et Tac poursuivent leurs vacances sur le canalet....

tic et tac

 

Les vacanciers sont encore nombreux sur le canal du midi et le calme n'est pas encore revenu...tant mieux pour le tourisme, mais Tic et Tac, nos deux cygnes trébéens continuent à passer leurs journées en grande partie sur le canalet...

beaucoup plus calme puis-qu’impraticable par les bateaux...en voilà deux qui n'ont pas encore repris leurs habitudes de rentrée!

tic et tac

18:43 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

06.08.2014

Enfin, il va pouvoir lui dire Madame!

Des petits-enfants et des arrières petits enfants qui assistent au mariage de leur grand-père, il n'y en a pas beaucoup sauf dans la famille Liégeois!

Martine et Claude, 23 ans de vie commune, ont connu des bonheurs et des malheurs, mais ce samedi 2 août, leur plus grand bonheur a été de repartir unis de la mairie.

mariage

 

Monsieur et Madame Liégeois venaient de se dire «oui» devant la famille réunie.

Il régnait une atmosphère bien émouvante quand l'un et l'autre se sont passés les alliances.

Claude, entré à l'âge de douze ans dans les mines de charbon, «à l'époque, on était mineur de père en fils surtout lorsqu'on est originaire du Pas de Calais», est venu prendre sa retraite dans la mine de Salsigne, victime d'une mauvaise chute dont il subit aujourd'hui de lourdes conséquences, il est parti se reposer à Osséja, près de Font-Romeu, Martine, elle, arrivait de sa région parisienne pour se ressourcer à Osseja et voilà en juin 1989, ils ont eu un coup de foudre et Claude a ramené Martine dans le midi.

Ils souhaitaient se marier le 9 août... jour de la saint amour mais,çà n'a pas été possible, le 2 août était le jour de la fête du père de Martine, c'était bien aussi!  

 

17:07 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |