02.04.2014

Au revoir et merci Jacques !

Ce mardi 25 mars, la SCA de Distillation de la Région de Trèbes Carcassonne a tenu son assemblée générale ordinaire.

Les adhérents, venus nombreux participer à cette assemblée, ont pu examiner et valider les comptes de l’exercice qui s’est terminé le 31 août 2013 et donner leur quitus aux membres du Conseil d’administration pour leur gestion de la distillerie.

distillerie

 

Ils sont surtout venus dire au revoir et remercier leur ancien directeur, Jacques Delpech, qui est parti à la retraite depuis le 1er février 2014 après plus de vingt années au service de la viticulture.

C’est avec une grande émotion que le Président de la distillerie, Christian Bousquet a remis un cadeau à Jacques Delpech et son épouse qui ont remercié, à leur tour, les vignerons pour leur amitié et leur confiance.

Devant la baisse des volumes traités par la distillerie, le Conseil d’administration a décidé de ne pas remplacer son directeur et de collaborer, dans un premier temps, avec la Distillerie Coopérative d’Arzens pour la gestion des affaires courantes avant de bâtir un projet pour l’avenir. »

18:45 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

21.01.2014

Monsanto dénonce "un acte de vandalisme inqualifiable"

Vendredi dernier, près d'une centaine de Faucheurs volontaires avaient envahi l’usine Monsanto de Trèbes.

Arrivés vers 15h15, ils avaient été délogés par les gendarmes, entre 1h et 5h du matin.

Les militants anti-OGM exigeaient du ministère de l'Agriculture un engagement par écrit sur le maïs génétiquement modifié, le MON 810. Ils n'avaient pas obtenu gain de cause.

Ce lundi, la directrice du site, Soad Melloul, s'est indignée des conséquences de l'occupation de l'usine : "Le plus grave, c'est que des semences ont été mélangées, ce qui va nous obliger à faire analyser les 583 conteneurs potentiellement souillés". Des inscriptions anti-OGM, des tuyaux d'air comprimé arrachés et des restes de pique-nique témoignent aussi de l'occupation du bâtiment.

Par leur action, écrit Monsanto, les militants anti-OGM "ont porté préjudice au fruit d'années de recherche et de développement".

Un huissier a constaté les dégradations commises.

faits divers

Ce lundi, la directrice du site, Soad Melloul, attendait son rapport pour déposer plainte, à la gendarmerie de Trèbes.

11:51 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

18.01.2014

Les anti OGM évacués sans heurts cette nuit des usines Monsanto

gendarmerie

Un escadron de gendarmes mobiles est intervenu à parti d'une heure du matin. La "grande lessive" s'est poursuivie jusqu'à 5 h. Aucun blessé n'est à déplorer dans les deux camps. 

La centaine de militants anti OGM qui occupaient depuis vendredi après-midi, le site industriel de Monsanto à Trèbes, a été évacuée, dans la nuit.

L'opération, menée par un escadron de gendarmes mobiles, a débuté vers 1 h, pour s'achever vers 5 h, a indiqué ce samedi matin, le groupement de gendarmerie de l'Aude.

La même source précise que l'évacuation s'est déroulée sans faire de blessé de part et d'autre. Toutefois, les Faucheurs Volontaires ont joué au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, pendant près de quatre heures. D'autre part, certains s'étaient enchaînés sur place, tandis que certains étaient perchés sur des bâtiments du site.

Les militants avaient lancé cette action pour demander au ministère de l'agriculture la prolongation du moratoire interdisant la culture du maïs Mon810 génétiquement modifié. Mais le ministère n'a pas fléchi, malgré les sollicitations des opposants.

16.01.2014

Une voiture extraite des eaux du canal du midi

faits divers

Une voiture a été extraite des eaux du canal du midi mardi après-midi près du port.

Le véhicule en question qui laissait échapper des hydrocarbures est une voiture qui avait été vandalisée il y a deux mois.

faits divers

 

Il n'y avait personne à l'intérieur après contrôle par les sapeurs pompiers.faits divers

faits divers

08:21 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.12.2013

Incendie dans un logement : rue d'Alsace

A 6 heures du matin, ce lundi un incendie s'est produit à l'intérieur d'un appartement situé dans le centre du vieux village.

L'incendie a débuté sous l'évier au niveau de la bouteille de gaz alimentant une gazinière.

Plus de peur que de mal, l'incendie a été contenu au niveau de la partie de l'évier et la bouteille de gaz plastique dont certaines parties ont fondu a été évacuée par les pompiers, rue d'Alsace.

faits divers

Le gaz et l'électricité coupés quelques heures ont été rétabli par les agents ERDF et GRDF dans le courant de la matinée.

21:43 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14.12.2013

Le compte sera-t-il bon?

Ce jeudi de 7 heures à 19 heures, c'était au tour des employés du conseil général de compter les camions empruntant la route Minervoise.

Les chiffres recueillis lors de la première enquête n'étant pas interprétés de la même manière par le Président du conseil général et les maires de Trèbes, Marseillette et Puichéric, il fallait bien recompter.

Avec l'appui de deux gendarmes, eux seuls habilités à arrêter les camionneurs, par équipe de trois, les employés du conseil général leur posaient simplement quelques questions : d'où ils viennent, où ils vont, que transportent-ils et quelle est la fréquence de leur passage.

L'enquête menée en fonction de la typologie des poids lourds permettra, bien entendu, de faire la différence entre la desserte locale et les véhicules de plus de 7,5 tonnes, citerne, camions frigo, benne, tracteur seul, semi-remorque, transport de voitures, plateau ouvert, benne, porte containers, ils étaient tous concernés.

L'enquête se situait à la sortie de Marseillette pour ceux qui allaient sur Trèbes et après Millegrand pour ceux qui se dirigeaient sur Marseillette. C'est le vice-président Hervé Baro, président de la commission des infra-structures routières qui fera connaître prochainement les résultats de l'enquête.

faits divers

08:32 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

06.12.2013

Les deux portes de l'écluse ont retrouvé leur place

écluse

écluseIl faisait froid en ce mardi matin et la gelée s'était invitée durant la nuit, pourtant, dès 8 heures, l'éclusier accueillait tout le monde!

La grosse grue de 24 tonnes une fois stabilisée, ils ont fixé, à tour de rôle les deux portes, datant des années 1930. écluse

Elles pèsent  2 tonnes 5 chacune et après s'être balancées dans les airs, elles ont regagné leur gond de fixation.

 

écluse

écluse

 

Le caoutchouc remplace dorénavant le bois initial et les employés n'ont plus qu'à faire les ajustements par rapport à la maçonnerie existante. écluse

Puis, ils remettront les moteurs et le canal se remplira d'eau au moment de Noël.

écluse

12:13 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |