05.11.2013

Les adolescents se sont enfuis traversant la boulangerie au pas de course

faits divers

Samedi, Serge Despeyroux, boulanger à Trèbes, a été le témoin d'une scène surréaliste, au cœur même de son commerce. Récit.

La surprise fut totale, samedi matin, pour Serge Despeyroux, le boulanger de Trèbes, qui a vu débouler dans sa boutique, vers 8 h 10, quatre jeunes gens, trois filles et un garçon, lesquels ont traversé son commerce à la vitesse de l'éclair, pour rejoindre le jardin situé derrière, et disparaître comme ils étaient venus.

Sur ces entrefaites, l'artisan a vu arriver un homme précipitamment, qui l'accusait de retenir sa fille en otage. L'individu l'aurait même saisi par la gorge, le secouant comme un prunier. Auparavant, Serge Despeyroux avait vu, route de Narbonne, un véhicule donnant la chasse à un autre, avant de se mettre en travers de la route, pour lui bloquer le passage.

Les quatre jeunes gens seraient descendus de la voiture stoppée de force, entrant ensuite dans son commerce.

Explications : un père de famille, originaire des Bouches-du-Rhône, était à la recherche de sa fille, qu'il disait être en fugue.

Manifestement, il l'avait retrouvée du côté de Trèbes, avant que cette dernière ne lui file entre les doigts. Sur son attitude à l'égard du boulanger, l'homme avait la certitude que l'artisan retenait sa progéniture, puisque ne l'ayant pas vu ressortir du commerce.

Quant au boulanger, il s'était opposé fermement à l'entrée du père, dans sa boutique, pensant qu'il s'en prendrait à ceux qu'il poursuivait, comme pour régler des comptes.

Contactée par nos soins, la gendarmerie nationale, informée de cet événement, a indiqué que les versions de chaque partie correspondaient au déroulement des faits.

Le père de famille a finalement déclaré, en brigade, que sa fille était en fugue. Et tout est rentré dans l'ordre.

 

 

 
 
 
 
 

14:12 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23.09.2013

Une nuit de samedi à dimanche très agitée

Des faits divers agitent la commune depuis quelques jours, cambriolage et autres méfaits ont été signalés ces trois dernières nuits mais l'apothéose s'est passé cette nuit de samedi à dimanche ou pas moins d'une vingtaine de voitures ont été vandalisées.

fait divers

A partir de minuit et plusieurs heures durant et dans des quartiers opposés des malfrats ont cassé les vitres des voitures pour inspecter l'intérieur des véhicules et procéder à de menus larcins.

La liste des propriétaires venus déposer plainte est bien longue et la brigade de gendarmerie était sur tous les fronts puisque à ce fait divers est venu s'en ajouter un autre ce dimanche aux alentours de 12 heures, lors du vide grenier des « Voisins du Vieux Trèbes ».

La crainte d'un incendie a déplacé gendarmes et pompiers. En plein village, rue Barbès, de gros «booums» comme des gros pétards qui explosent s'échappaient des fils électriques situés à l'extérieur d'une maison d'habitation assortis d'étincelles, plus de peur que de mal mais il a fallu interdire la circulation dans la rue concernée, vider la maison de ses habitants et laisser ensuite les employés d'ERDF effectuer leur travail. 

09:22 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

22.09.2013

Gare au Paysandisia Archon... Michèle Sera pousse un cri d'alarme

Michèle Serra fait la chasse à ce papillon qui ne s'attaque qu'aux palmiers.

faits divers

Depuis quelques mois, les feuilles de ses palmiers présentaient de gros trous. 

Elle s'est, alors, souvenue avoir lu courant août un article évoquant une maladie dont été atteints certains palmiers des Pyrénées-Orientales et sa déduction ne l'a pas trompée, c'étaient bien des paysandisias archon qui volaient au-dessus de ses deux palmiers.

Ce papillon palmivore originaire d’Argentine, a été introduit en Europe accidentellement par des importations de palmiers d'Amérique du sud, prélevés dans la nature.

Le papillon adulte a une envergure pouvant aller jusqu'à 11 cm,  Il présente des ailes antérieures olive à bronze et des ailes postérieures vivement colorées de taches blanches et noires sur fond rouge orange. Renseignements pris, Michèle Sera s'est procuré un traitement à base de nématodes, elle a donc pulvérisé sur ses arbres ces vers microscopiques, les nématodes qui paralysent les larves.

«J’ai pulvérisé fin août et j’ai encore tué certains papillons la semaine dernière. Une seconde pulvérisation fin de mois s'avérera nécessaire d'autant plus que les larves ne craignent pas le froid»!

C'est justement en septembre qu'il faut détruire les œufs pondus dans les fibres à la base des pétioles et à la cime du palmier. Des œufs qui ressemblent à des grains de riz allongés d'environ 1 cm, 1.5 cm de long et de couleur blanche pour les œufs viables. Et quand on sait qu'une femelle pond jusqu’à 150 œufs on imagine vite le risque de propagation...et, si on ne traite pas le palmier meurt en deux ou trois ans.

18:27 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

21.08.2013

La marche blanche en mémoire de leurs copains

faits diversIls s'étaient donnés rendez-vous devant la Mairie, à 16 heures, une semaine jour pour jour après ce terrible accident survenu sur la 113. faits divers

Parents, amis ou anonymes étaient présents pour participer à la marche blanche en souvenir des cinq jeunes disparus beaucoup trop tôt.

Sur le parvis de la mairie, vêtus de tee-shirts blancs, les organisateurs ont procédé à un lâcher de ballons blancs sur lesquels étaient écrits, entre autre, les prénoms des adolescents, ils ont distribué des roses blanches puis, ils sont partis en cortège pour rejoindre à pied le quartier où les six amis devaient fêter l'anniversaire de leur copain Yassine.

faits diversAu cours du parcours, encadrés par la gendarmerie et la police municipale, ils se sont arrêtés pour procéder à une minute de silence à l'instant même où l'accident mortel s'est produit.faits divers

Puis, c'est dans les arènes qu'ils ont lu des messages dédiés à leurs amis.

Bien sûr, ils n'ont pas oublié Yassine à qui ils ont adressé de nombreux messages d 'espoir et de soutien.

faits diversArnaud Lhuillier Vicente, l'un des organisateurs voulait rendre hommage à ses copains, Thomas, Laura, Laurie, Raphaël et Thomas et ils ont été nombreux à le rejoindre dans notre commune.

faits divers

09:15 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

11.08.2013

Encore des perturbations sur le pont de l'Aude

faits diversMercredi soir, un camion qui venait de traverser Trèbes a connu des soucis avec son chargement de palettes glissées sous son poids lourd.....les sangles avaient cédées.

Après avoir parcouru la moitié du pont de l'Aude en direction Carcassonne, le conducteur s'est donc vu contraint de stopper net son engin pour remédier à cet incident.

Obligés de circuler sur une voie, les nombreux automobilistes n'ont pas eu d'autre choix que de se montrer patients bloqués à l'intérieur d'un joli bouchon.....il est grand temps que le projet d'interdiction de circuler des poids lourds dans la commune soit mis en application.

08:06 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30.07.2013

A hauteur de "La Pège", route de Laure, un incendie détruit 700 m2 de végétation

fait diversEnviron 700m2 de végétation ont  brûlés ce lundi en début de soirée en bordure de la D135 entre Laure-Minervois et Trèbes, sur le territoire de la commune de Rustiques.fait divers

L'incendie, qui a démarré à un kilomètre environ de la sortie de Trèbes, s'était étendu à une pinède. Il a été maîtrisé grâce à l'intervention de deux trackers, basés à l'aéroport de Carcassonne. Appelés en renfort, leur intervention était rendue délicate en raison de la proximité d'une ligne électrique.

Les sapeurs-pompiers de Carcassonne, Trèbes et Laure-Minervois ont été mobilisés sur place. Des gendarmes de la communauté de brigades de Trèbes ont mis en place une déviation par Rustiques.

fait divers

 

09:38 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.07.2013

La foudre tombe à Millegrand

foudre millegrandL'orage qui s'est abattu sur le Carcassonnais, hier soir, a fait pas mal de dégâts sur le réseau EDF. Il a également causé un incendie de chaume à Trèbes.

C'est une mini-tornade qui s'est abattue sur le Carcassonnais hier soir.

Aux environs de 17 h, l'orage a frappé les alentours de Carcassonne privant de nombreux foyers d'électricité et causant un incendie à Trèbes. Les équipes d'ERDF, une quinzaine d'agents, ont été mobilisées jusqu'à tard dans la soirée pour rétablir l'électricité.foudre millegrand

3 ha de chaume brûlés à Millegrand

foudre millegrandA Trèbes, sur le plateau de Millegrand, c'est un arbre qui, frappé par la foudre, s'est enflammé.

Les flammes attisées par le vent se sont ensuite propagées à un champ de chaume.

Les sapeurs-pompiers qui ont craint, un temps, une contagion à des entrepôts voisins pouvant contenir des hydrocarbures ont rapidement maîtrisé l'incendie. foudre millegrand

Enfin sans rapport direct avec le feu, trois poteaux électriques ont été brisés par le vent violent.

foudre millegrand

18:14 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |