04.03.2013

Le major Daniel Delpech à la tête de la brigade Trèbes-Capendu

Ce 1er mars, quand il entre dans la gendarmerie trébéenne pour prendre son travail, en apparence, rien n'a changé pour le major Delpech, même lieu, même personnel...la seule différence, il n'est plus l'adjoint n°2...il est à la tête de la COB (communauté de brigades de Trèbes Capendu).

C'est en 1984, qu'il intègre le corps militaire de la gendarmerie, en tant que gendarme auxiliaire à Albi.

Cet Ariègeois de naissance, natif de Lavelanet, fait en 1985 l'école des sous-officiers de Maisons Alfort et 8 mois plus tard rejoint l'escadron de la gendarmerie mobile de Marseille.

Pendant 5 ans, ses missions, entre autres, consisteront à venir en renfort sur des manifestations en zone péri-urbaine comme à Marseille mais également Outre-Mer comme en Nouvelle-Calédonie, par exemple.

Une nouvelle mutation, lui fera découvrir cinq années durant la Lozère...«un dépaysement total»...il souhaitait un département auprès de la Grande Bleue...le seul qui n'avait pas la mer à proximité lui fut attribué! Heureusement, il y avait un lac pas loin!!!

Un passage dans l'Hérault à Capestang et c'est dès l'année 2000 qu'il se rapproche de l'Aude, s'installe à la gendarmerie de Conques sur Orbiel pour devenir adjudant chef sept ans plus tard et rejoindre la gendarmerie trébéenne à l'intérieur de laquelle, il sera promu major en mars 2012.

Un an après, 16 hommes et 2 femmes sont sous ses ordres, un effectif de 5 hommes à Capendu et 13 à Trèbes. Les missions restent toujours les mêmes, l'action contre les cambriolages : une priorité...Un changement dans la continuité...peut-être...!

gendarmerie

Bonne route à vous major!

08:34 Publié dans Gendarmerie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.02.2013

Le départ du lieutenant Grau pour la capitale limouxine

Trois ans et demi passés à la tête de la brigade de gendarmerie de Trèbes et Capendu et voilà qu'une promotion guide ses pas à Limoux...le lieutenant  Manuel Grau, entouré de sa famille, amis, collègues, et autres élus fêtait vendredi soir son prochain départ de la commune.

Ce n'est pas un départ vers l'inconnu puisqu'en 2006, il travaillait déjà dans la capitale de la blanquette mais au 1er mars 2013, il sera commandant en second de la compagnie de Limoux qui l'attend avec une impatience non feinte.
gendarmerieC'est avec une réelle émotion que Marie-France Sauvagnac, la commandante de la compagnie de Carcassonne, fit l'éloge du lieutenant Grau, louant ses qualités et compétences, propos corroborés immédiatement après par le colonel Thierry Boutereau dans son discours : « Un homme juste dirigeant ses hommes avec le cœur, un meneur passionné par son métier ayant un sens aigu de l'intérêt général »...

gendarmerie

Le lieutenant Grau prenait à son tour la parole, à la fois ému et souriant, il retraçait ses années trébéennes, ses débuts difficiles avec la commandante mais aujourd'hui, leurs rapports ont bien évolué...

Quelques mots d'humour pour remercier sa compagne et sa fille pour leur soutien sans faille, sa brigade, et tous ceux qui étaient présents.

C'est visiblement heureux qu'il s'apprête à prendre ses nouvelles fonctions...

Mais, tant de souvenirs ne pouvaient être que symbolisés par les nombreux cadeaux qu'il recevait ensuite, témoignages de cette amitié et estime acquises durant cette collaboration de trois décennies. Parmi eux, un souvenir de la brigade trébéenne qui trônera dans la vitrine de son bureau limouxin. Passionné de rugby mais surtout supporter de l'USAP, il recevait le maillot encadré des « Sang et Or » dédicacé par tous les joueurs. «Ses hommes » lui faisaient également un petit clin d'oeil personnel en lui offrant une montre-cardio-gps!... Leur lieutenant est inscrit au Marathon de Barcelone, sa ville natale, le 17 mars prochain, ils sont tous avec lui!

Cette émouvante et amicale cérémonie se clôtura par un sympathique buffet autour duquel chacun continua à souhaiter bonne route à Manuel Grau, qui, quant à lui, assurait partir serein puisqu'il laisse la Brigade entre les mains du Major Daniel Delpech qui n'est rien d'autre que son second actuel...la prise de fonction ne devrait être qu'une simple formalité!

15:16 Publié dans Gendarmerie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

06.02.2013

Pour la communauté de brigades Trèbes-Capendu : priorité en 2013 la lutte contre les cambriolages

gendarmerieLe lieutenant Manuel Grau, commandant la communauté de brigades Trèbes-Capendu, a réuni les élus des communes concernées pour faire le bilan de l'année écoulée. À la tête de dix-huit femmes et hommes, sur un secteur regroupant vingt et une communes pour une population de 18 000 habitants, le lieutenant Grau voulait aussi échanger sur le ressenti de chacun face à ce sentiment d'insécurité de plus en plus palpable. Pour 2012, il note une augmentation des délits de proximité avec 397 faits recensés...moins de vols (même si la population n'en a pas l'impression) mais plus de cambriolages.

Grâce au travail des techniciens de la police (empreintes, identification), 59% d'élucidations ont vu le jour. Sécurité routière : 8 accidents ont été dénombrés...« un mort est toujours un mort de trop »gendarmerie
A ses côtés, Marie-France Sauvagnac, commandant la compagnie de gendarmerie de Carcassonne : 160 militaires pour un territoire de 18 cantons, 210 communes et plus de 150 000 habitants, corroborait cette analyse. A son tour, elle insistait sur ce qui devait être leur préoccupation majeure : la lutte contre les cambrioleurs.

Sur Trèbes, le constat est celui-ci : 80% de délinquance locale et un « quotidien difficile pour les militaires». S'adressant aux élus, elle les invitait à une journée« découverte » sur le terrain :  la gestion de la cité passe par« le vivre ensemble : on participe, on s'intéresse, on échange et on sensibilise »...  il faut être plus forts que les délinquants et les mettre, eux, dans l'insécurité»

Tous ensemble, il faut lutter contre les atteintes aux biens, il faut que les propriétaires soient très vigilants, l'or : les bijoux attirent les voleurs, aujourd'hui, c'est toujours le même type d'objets que les malfrats recherchent, il faut persister sur l'information donnée aux citoyens pour provoquer une prise de conscience et faire en sorte qu'ils se protègent contre des individus qui viennent les voler.

gendarmerieAvant que les participants ne se retrouvent autour du verre de l'amitié, le Commandant Marie-France Sauvagnac remerciait Manuel Grau pour le travail accompli au sein de sa brigade, annonçant son départ pour des fonctions plus importantes en tant que commandant en second à Limoux dès le 1er mars, avant de devenir capitaine, dès le 1er août prochain.
C'est le major Daniel Delpech qui lui succède à la tête de la brigade Trèbes-Capendu.

09:20 Publié dans Gendarmerie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

11.11.2012

Le maréchal des logis-chef, Ludivine Le Port, vient d'intégrer la brigade trébéenne

gendarmerie

Son baccalauréat ES en poche, elle passe le concours d'entrée dans la gendarmerie, en Bretagne, son départemental natal. Depuis, elle a parcouru un sacré bout de chemin! Sa formation de sous-officier, elle la suit à Montluçon pour être ensuite mutée gendarme adjoint au Peloton de Surveillance et d'Intervention de Gendarmerie (PSIG) de Rennes où pendant 9 mois, elle a travaillé de nuit. Puis, son premier poste O.P.J. (Officier de Police Judiciaire) à Florac en Lozère : sept ans et demi passés au sein d'une gendarmerie dans un département encore  « privilégié » où l'action sur le terrain commençait à lui manquer. Son séjour fut riche en acquis de connaissance, et, en prime, un Lozérien a conquis son cœur !  

C'est donc mariée qu'elle rejoint Carcassonne, il y a un an, où membre de la Brigade Territoriale, elle s'est occupée du transfèrement des détenus, les escortant de la maison d'arrêt devant le juge et vice-versa. Sa mutation dans cette brigade où elle exerce le commandement de l'unité par suppléance, lui laisse la possibilité de s'occuper de sa petite fille âgée d'un an, mais le contact avec la population lui manquant, elle souhaita changer...ce fut chose faite ce 1er octobre grâce à sa  permutation avec l'adjudant Pascal Lucas. Aujourd'hui, second élément féminin de cette brigade de 13 membres, elle officie sous les ordres du lieutenant Grau, à la tête du regroupement Trèbes /Capendu, et, sous le commandement du major Daniel Delpech, sur Trèbes. Un nouveau grade se profile pour 2013 : le maréchal des logis-chef Ludivine Le Port compte bien devenir adjudant en terre trébéenne...

09:04 Publié dans Gendarmerie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |