07.04.2015

Une nouvelle navette flambant neuf

L'ancienne navette commençant à prendre de l'âge, il fallait la remplacer !

C'est désormais, chose faite!

Le gouvernement ayant inscrit au budget 2015 du Ministère de l'Intérieur l'aide exceptionnelle de 10 750 € pour l'achat d'un véhicule de transport destiné à l'aide de la personne, Jean-Claude Pérez, le député, a pu contribuer à ce projet communal, dans le cadre de la réserve parlementaire qui lui est attribuée chaque année.

infos municipales

Lors de la remise de cette navette flambant neuf, il se réjouissait donc que sa participation puisse améliorer le cadre de vie de certains de ses concitoyens.

Ce nouveau véhicule de proximité doté du confort nécessaire aux personnes à mobilité réduite est une pierre qui s'ajoute aux services des personnes âgées de la commune. Jeannine Garino, en charge des affaires sociales, annonçait une autre bonne nouvelle «nous allons mettre en place des tournées sur la ville le dimanche matin pour aller au marché. Jusqu'à présent, seuls les résidents des nids y avaient droit. Dorénavant, toutes les personnes âgées de la ville pourront l'utiliser le dimanche matin».

La majeure partie de la ville sera donc ainsi couverte avec des points fixes de ramassages.

05.04.2015

La zone bleue entre en vigueur

infos municipalesLa période expérimentale concernant les problèmes de stationnement sur l'Avenue Pasteur a pris fin le 31 mars et la réhabilitation de la zone bleue est la déduction qui vient de s'imposer.

«C'est un moyen cohérent pour «aérer» le stationnement par rapport aux commerçants, indiquait le maire.

Les services techniques ont matérialisé au sol les emplacements concernés par cette zone bleue et depuis ce 01 avril, une vingtaine de places soumises à la rotation sont désignées.

Cette mesure concerne les places de stationnement tout le long de l'Avenue Pasteur et quelques places à l'angle de l'Avenue Pierre Curie.

La place réservée aux livraisons, ayant fait l'unanimité des usagers, est maintenue, une place obligatoire réservée aux transports de fonds est également dessinée. A ces deux places s'ajoute un arrêt minute (attention, le conducteur doit rester au volant).

Sur ces zones, la durée de stationnement est limitée à 30 minutes et entre en vigueur de 7 h à 18 h et du lundi au vendredi.

Les disques prévus à cet effet sont disponibles gratuitement à la mairie et à l'office de tourisme et il est préférable de les utiliser car dorénavant les contre-venants seront verbalisés par les gendarmes ou la police municipale (17 €uros d'amende) la tolérance zéro sera appliquée, mais la municipalité compte sur le «comportement responsable des automobilistes...».

Cette décision est une première étape politique «de déplacements doux», les autres parkings à disposition des usagers ne sont concernés par aucune modification à ce jour et le projet de «mettre le piéton au centre du cheminement» est à l'étude. 

27.03.2015

Ecoles du centre ville : un avenir plus que trouble

Les parents délégués et les enseignants des écoles du centre ville se mobilisent et rencontrent à nouveau le Maire aujourd'hui.

école

Lors du dernier conseil d'école du 9 mars, en présence de Jacques Bossis, inspecteur départemental de l'éducation nationale, d' Eric Ménassi, de Catherine Peix, Adjointe à l'éducation, de Françoise Belmonte, service éducation, des enseignants des écoles maternelle et élémentaire et les parents délégués ont évoqué plusieurs propositions suite à l'évocation de la fermeture de l'école maternelle du centre ville pour la rentrée 2015 et de la fermeture de l'école primaire en 2015 ou 2016 de ce même centre ville.

Voici leurs réflexions :

1. Pourquoi fermer une classe à la maternelle du centre ville impliquant systématiquement la fermeture de l'école du centre ville et pas dans un autre établissement?

2. Aucune fermeture cette année sur aucune école mais un glissement du centre ville vers les Floralies lors de la rentrée 2016.

3. Si fermeture de la maternelle en 2015, maintien d'un an en centre ville de l'école élémentaire.

4. Fermeture de l'école maternelle et élémentaire du centre ville dès 2015.

Un premier vote retenait la dernière possibilité, le maire avait répondu qu'il s'adapterait à la solution majoritairement choisie. 

A nouveau réunis, cette semaine, instituteurs et parents délégués «primaire et maternelle» ont définitivement décidé de demander au Maire de ne pas fermer les écoles cette année afin de lui laisser le temps de rénover l’école des Floralies et accueillir en 2016 le primaire et la maternelle en même temps. 

Des points clés sont encore à réajuster, en matière de cantine : comment accueillir d'autres enfants alors que la cantine des Floralies est déjà limitée? 

Dans quels locaux et comment seraient alors organisés les TAPS avec près de 300 enfants dans l'école? Certaines classes nécessitent un rafraîchissement . Conscients du travail et du manque de temps, les parents se sont dits prêts à aider à l'aménagement des classes aux Floralies, le moment venu.

Le Maire a déjà indiqué que les parents qui avaient des dérogations pour amener leurs enfants au centre ville obtiendraient aussi les dérogations pour les Floralies. 

La question posée à Jacques Bossis de permettre aux enseignants du centre ville qui le souhaiteraient, d'enseigner aux Floralies est restée, elle, sans réponse positive. Les postes sont accordés aux enseignants qui ont le plus de points, le poste peut donc être affecté à un enseignant extérieur aux écoles. Seule affirmation, l'ATSEM rejoindrait ses collègues des Floralies.

Une nouvelle rencontre avec le maire est prévue ce vendredi.

14.03.2015

Florian Maugard : le nouveau Directeur Général des Services

C'est le 1er décembre 2014 que William Dumont, le DGS en place, quittait ses fonctions, d'un commun accord avec le nouveau maire Eric Ménassi.

Le magistrat s'est donc mis en quête de son remplaçant.

C'est chose faite, Florian Maugard vient de prendre ses fonctions en ce début mars.

infos municipales

Chaurien d'origine, doctorat en droit en poche, Florian Maugard, 28 ans, est à la tête d'une équipe de 120 personnes.

Juriste de droit public, spécialiste de la gestion des finances publiques, Forian Maugard a un beau défi à relever vu  «l'agonie financière» de la ville.

Le nouveau DGS a toujours souhaité servir l'intérêt général, motivé et autonome, il précise que sa jeunesse est un atout, tout comme son regard extérieur, ce sur quoi le maire le rejoint, «être jeune, n'est pas un handicap, Florian Maugard apporte une sécurité juridique et administrative».

Son expérience d'enseignant durant cinq ans à l'Université de Toulouse va faciliter ses rapports avec les agents de la ville qui lui ont réservé à ce jour, dit-i, un excellent accueil.

Le DGS poursuit : «Je crois posséder le profil que recherchait la ville de Trèbes avec une priorité absolue : faire des choix budgétaires salutaires, rechercher des financements pour permettre le fonctionnement des services et relancer la marche de fonctionnement sur la ville ».

Ce en quoi, Eric Ménassi ne le contredira pas, les deux hommes, passionnés de foot tous les deux, l'un pour le TFC trébéen, l'autre pour le TFC de la Ville rose, ont ressenti « un bon feeling » dès leur rencontre.

 Le nouveau binôme qu'ils forment n' a pas de temps à perdre et s'est mis tout de suite au travail : les dossiers sont nombreux

21.02.2015

Réunion publique dans le cadre de "Mon 2020"

mon agglo 2020

L’agglo entame sa toute dernière semaine de réunions publiques, réunions mises en place sur l’ensemble des 73 communes dans le cadre du projet de territoire « mon 2020 ».  

Mardi 24 février, l’Agglo vient à la rencontre des Trébéens et les invite à se mobiliser afin de participer à l’élaboration de cet ambitieux projet.

Venez discuter, échanger et faire part de vos attentes. A l’issue de ces réunions, les orientations et le programme d’actions sera mis en place.  

Pour proposer des orientations stratégiques de développement, et donner les moyens aux acteurs locaux de travailler ensemble, pour créer des projets concrets d’aménagement et de développement sur le territoire, Carcassonne Agglo vient à la rencontre des habitants du territoire. Cette démarche qui vise à élaborer le projet de territoire « MON 2020 », permettra de décliner des actions concrètes, concertées et planifiées.

Comment vivent les habitants du territoire ? Quelles sont leurs difficultés au quotidien ? Quelles sont leurs attentes en matière de développement économique, d’emploi, d’aménagement ou encore d’équipements de services ? 

C’est pour répondre à toutes ces questions que Carcassonne Agglo vous donne la parole !

Ces actions seront concrétisées si chacun et chacune y participe, il s’agit de votre territoire, de votre avenir ! .   

 • Mardi 24 février : Trèbes : Mairie 18 h 30. 

 

 

 

05.02.2015

Horaires d'ouverture de la piscine municipale pendant les vacances de février

piscine

 

 

 

 

Horaires d’ouverture du samedi 7 février 2015 au dimanche 22 février 2015 inclus.

 

 

Samedi 7 Février : fermée le matin - 17 h – 20 h.

Dimanche 8 Février : Fermeture.

 

Lundi 9 Février : fermée le matin - 14 h 30 – 20 h.

Mardi 10 Février :10 h – 12 h  - 14 h 30 – 20 h.

Mercredi 11 Février :10 h – 12 h - 14 h 30 –20 h.

Jeudi 12 Février :10 h – 12 h  - 14 h 30 – 20 h.

Vendredi 13 Février : 10 h – 12 h  -  14 h 30 – 20 h.

Samedi 14 Février : Fermée le matin  - 14 h 30 – 19 h 30.

Dimanche 15 : Fermeture.

 

Lundi 16 Février : fermée le matin - 14 h 30 – 20 h

Mardi 17 Février : 10 h – 12 h  -  14 h 30 – 20 h

Mercredi 18 Février : 10 h – 12 h  -  14 h 30 –20 h

Jeudi 19 Février : 10 h – 12 h  -  14 h 30 – 20 h.

Vendredi 20 Février : 10 h – 12 h  -  14 h 30 – 20 h.

Samedi 21 Février : fermée le matin  - 14 h 30 – 19 h 30

Dimanche 22 Février : Fermeture.

02.02.2015

L'expo "Mémoire du Risque d'Inondation"

infos municipalesJusqu'au 13 février, à l'OMSL, la municipalité présente l'exposition réalisée par le SMMAR (Syndicat Mixte des milieux aquatiques et des rivières) sur le thème «Mémoire du risque inondation».

Alors que les travaux sur les îles naturelles de l 'Aude vont débuter, cette exposition informe et sensibilise les citoyens en matière de culture du risque.

Dans le département se sont plus de deux cents communes qui sont concernées.

infos municipales

 

infos municipalesDes panneaux à la fois ludiques et pédagogiques diffusent leurs informations : les zones humides, c'est quoi, leur rôle?, la continuité écologique qu'est-ce-que c'est?, les crues récentes et les crues anciennes, la crue meurtrière de 1999 où la tempête et les vagues font remonter le niveau de la mer de plus de 80 cm freinant l'écoulement des eaux de l'Aude : bilan 25 morts, 1 disparu, 200 000 personnes touchées et 232 communes classées en catastrophe naturelle.

infos municipalesLa vie de la rivière, la restauration des cours d'eau et le confortement des berges sont également expliqués tout comme l'inondation et que faire en cas d'inondation....infos municipales

 

 

Les écoliers des écoles de la ville visitent à tour de rôle cette exposition, une façon de leur expliquer aussi que «le risque zéro n'existe pas et n'existera jamais».