07.01.2015

A la médiathèque en Janvier

Des ateliers Déclics, des Bébés lecteurs, des lectures, la Médiathèque propose de bons moments de détente!

De 10 h à 12 h : tous les mardis : Ateliers Déclics :

Une idée originale pour vous perfectionner en informatique....venez vous initier ou vous améliorer en participants aux différents ateliers informatiques. Sur inscriptions.

Mercredis 7 et 21 janvier : 15 h : Ludothèque.

De nombreux jeux, jouets et jeux de société sont à disposition pour rencontrer et se confronter à d'autres «gamers!». Tout public.

Vendredi 16 janvier : 10 h : Bébés Lecteurs « Sur le pot »

Les tout-petits ont aussi leur place : lectures, comptines et jeux de doigts pour les tout-petits, où découvrir et rêver se fait au fil des mots. De 6 mois à 3 ans sur inscriptions.

Mercredi 28 janvier : 15 h : Un moment d'évasion avec les lectures du  Kamishibaï : « Un amour sucré, salé », « A travers la vitre... »

Entrez dans le monde du petit théâtre japonais avec la lecture de kamishibaï bilingues (français et anglais) : une manière originale d'introduire quelques mots d'anglais dans l'univers des enfants.

Jeudi 29 Janvier : Cirque portatif : 18 h 30. Tout public à partir de 8 ans.

Au détour d'un rayonnage, un récitant et un faux spectateur se rencontrent....

 

Médiathèque : «La Maison des Mots». Place de l'Hôtel de Ville.

Christelle Pérez : 04 68 78 51 33.

09:40 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

01.01.2015

Une illustratrice à la rencontre de ses petits lecteurs

Tous les enfants et ados de France peuvent participer au prix des Incorruptibles, l'association des Incorruptibles proposant une sélection de livres de la maternelle à la 2nd.

médiathèque, école

La sélection du 26e Prix a été établie par 110 comités de lecture, soit plus de 1000 professionnels du livre et de l'éducation répartis à travers la France.

A la médiathèque trébéenne, c'est l'illustratrice, Laëtitia Le Saux , qui est venu présenter le livre «Boucle d'ours»  qu'elle a imagé à partir du texte du carcassonnais Stéphane Servant.

DSCN8648 (Copier).JPGA cette occasion, les grands de Marie Faugère, de la maternelle des Floralies pouvaient découvrir son travail : «mon travail d'illustratrice c'est de faire ce dessin : en premier, je dessine, puis je découpe et enfin je peins....je crée une sorte de petit puzzle... »

Cette initiative du conseil général et de la bibliothèque départementale se déroule depuis plusieurs années sur la commune. Malika Tamdjrit , de la bibliothèque départementale qui l'accompagnait, montrait la sélection des 6 livres que les enfants ont à lire pour pouvoir voter pour leur préféré.

Sont en compétition : Boucle d'ours, Non, Le petit oiseau va sortir, Carabinette, Blanc comme neige..., résultat en Mai 2015...

 

13.12.2014

Décembre : mois anniversaire de la loi de 1905 sur la laïcité

médiathèqueUne exposition sur le thème «Histoire et Actualité de la Laïcité» ouverte au public jusqu'au 15 décembre, est proposée à la Médiathèque «La maison des Mots».  Sur une idée de Jean-Claude Canal, cette exposition est co-organisée par le collectif laïque audois et la Faol ( fédération audoise des œuvres laïques).

Une vingtaine de panneaux, réalisés lors du centenaire de la loi 1905 sont proposés.

Le 9 décembre 1905, la loi entérine la séparation de l'église et de l'état :  l'État français ne peut intervenir dans les affaires religieuses de la nation, pas plus que la religion ne peut intervenir dans les affaires de l'État.

Le dualisme scolaire, le cadre juridique, la référence au-delà des frontières, la garantie du pluralisme, la laïcisation de l'état, les conditions d'adoption de la loi, la neutralité des services publics, l'égalité des convictions figurent parmi les thèmes de l'exposition.

Lors du vernissage, Laurent Adam, président du Collectif laïque soulignait que le collectif laïque agit pour «vivre les choses d'aujourd'hui et faire vivre les choses de demain...même si la société change, l'enjeu pour les citoyens reste le même.»

18:01 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

09.12.2014

Noël 1914 dans les tranchées : sur les fronts : une fraternisation spontanée

Lazare Ponticelli, dernier Poilu français de la première guerre mondiale étant mort en 2008, il n'y a plus de témoin vivant pour raconter une guerre qui devait durer quelques semaines mais s'installe et dure.

A la Médiathèque, «La Maison des Mots», une projection et un débat dirigé par Marie-Antoinette Biel expliquait «un élan de fraternité entre des hommes qui s'entre-tuaient».

médiathèque

Trois millions et demi de français, en août mobilisés, ont quitté boutiques, entreprises, champs, famille, femmes et enfants en disant «nous serons de retour victorieux pour Noël.. ». D'attaques en bombardements et d'accalmies en fusillades, tel est le rythme des jours...« ils deviennent des bêtes féroces, prêtes à tuer...le sang coule à flots mais nous avançons quand même marchant sur les morts... ».

Puis un jour, un sergent siffle une valse prussienne et dans la tranchée d'en face, elle est reprise...la conversation s'engage..et puis c'est la trêve de Noël, une trêve qui s’est propagée de manière spontanée et indépendante, à la suite d’initiatives sur le terrain : un Noël inoubliable «un drapeau blanc, personne ne tire et les soldats sortent des tranchées : tous se déplacent librement et personne n'aurait osé tirer... mais surtout ne le dites pas».

Une projection terrible et émouvante où par des lettres de soldats aux membres de leurs familles, on a découvert comment les pires ennemis en sont arrivés à fraterniser et suspendre la guerre...alors que pour les états majors l'affaire est grave à tel point que répression et censure ont étouffé ces actes de camaraderie d'un moment.

 

 

 

17:09 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

04.12.2014

Vendredi 5 décembre : lecture à la médiathèque

médiathèque«La grande bleue» de Nathalie Demoulin.

En 1967, en Franche-Comté, Marie est encore lycéenne quand elle tombe amoureuse d'un jeune bûcheron, se retrouve enceinte et se marie.

Alors qu'elle rêvait «d'une vie à soi», différente de celle de sa mère, à l'âge de vingt ans, elle a déjà deux enfants.

Comme nombre de jeunes filles d'origine populaire de l'époque, son destin est tracé : travailler à l'usine Peugeot de Vesoul. Nathalie Demoulin dépeint avec minutie ces années 70, si proches et si lointaines désormais, durant lesquelles la France a basculé de l'utopie à la crise.

Un roman «historique» qui nous éclaire sur les temps actuel.

«La Maison des Mots». Place de l' Hôtel de Ville. Vendredi 5 décembre à 18 h 30 : Lecture pour un public adulte avec Valérie Schlée.

19:39 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

02.12.2014

En décembre à la Médiathèque "La Maison des Mots"

Jusqu'au 26 décembre : Emile Zola, écrivain engagé. Le parcours et l'œuvre d’Émile Zola permettent une observation minutieuse de la société du XIXè siècle alors en pleine mutation. A la fois écrivain, journaliste et homme public, il fut un témoin actifs des évolutions de son temps.

Mardis 2, 9 et 16 décembre :

Ateliers Déclic de 10 h à 12 h :

Ateliers informatiques à destination des débutants et des plus avertis. Informations et programme complet des ateliers auprès de Christelle Pérez. Tout public, sur inscription.

Vendredi 5 décembre : 

18 h 30 : Lecture animée avec Valérie Schlée. « La grande bleue de Nathalie Demoulin. Public adulte.

Vendredi 12 décembre :

Bébés lecteurs à 9 h 45.

Lecture pour les tout-petits, où découvrir et rêver se fait au fil des mots. En attendant la venue du bonhomme au bonnet rouge, des histoires et des comptines sur le Temps de Noël afin de faire patienter les petits. De 6 mois à 3 ans, sur inscription.

Mercredis 3 et 17 décembre :

A 15 h : Ludothèque : jeux, jouets et jeux de société sont à la disposition de tous. Tout public. 

 

«La Maison des Mots». Place de l'Hôtel de ville. Christelle Pérez : 04 68 78 51 33.

14:36 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

19.11.2014

Hommage aux soldats de la première guerre mondiale

Vendredi 21 novembre à 18 h à la Médiathèque «La Maison des Mots»:

Comment expliquer l'inexplicable : comment des dizaines de millions d'hommes ont-ils pu supporter la dureté inouïe de la vie des tranchées pendant quatre ans, saison après saison, jour après jour, nuit après nuit.

Une projection-débat animée par Marie-Antoinette Biel, professeur retraitée d'histoire-géographie.

18:23 Publié dans Médiathèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |