25.11.2014

Les candidats socialistes lancent leur campagne

Ce samedi matin, à Trèbes, les candidats du Parti socialiste lançaient leur campagne.

«Les élections cantonales, s’appellent désormais «élections départementales» et se dérouleront les 23 et 30 mars 2015.

Deux titulaires et deux suppléants, d'un côté deux femmes et de l'autre deux hommes.

Sur le Canton Montagne d'Alaric, il s'agit pour les titulaires de :  Robert Alric, Conseiller général sortant du canton de Capendu, et Caroline Cathala, conseillère municipale à Fontiers d'Aude, et de leurs suppléants respectifs : Claude Lacube, Maire de Pradelles-en-Val et Cathy Peix, Adjointe au Maire de Trèbes.

politique

    de gauche à droite : Cathy Peix, Robert Alric, Caroline Cathala et Claude Lacube.

«Une candidature alliant maturité, jeunesse, expérience, fougue et une équipe équilibrée en représentation territoriale. Une campagne de proximité : «Nous irons à la rencontre des 15 000 habitants des 30 communes qui composent notre territoire qui souhaitent être représentés par des élus de proximité présents et à l'écoute, ce que nous serons..» souligne Robert Alric qui compte bien s'appuyer sur son bilan.

Rassurés sur l'avenir des départements et des conseils généraux, les candidats socialistes voient leur action à deux niveaux : canton et département.

Le conseil général est présent sur toutes les actions du territoire et la complémentarité nécessaire entre les intercommunalités et ce même conseil général est une vraie chance...le Maire de Trèbes, Eric Ménassi, président avec le Maire de Capendu du comité de soutien des candidats acquiesçait : «le conseil général est un échelon de proximité vital, sans lui, les projets sont irréalisables».

politique

Robert Alric, Caroline Cathala : les deux titulaires.

 

08:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Le loto du parti socialiste

Le loto du Parti Socialise Section de Trèbes, se tiendra le dimanche 30 novembre 2014 à 15 h salle Pierre Paul Riquet.

Des bons d'achat à Super U et Intermarché à gagner. Boissons et crêpes seront en vente à l'entracte. 

08:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Jean-Claude Perez à la rencontre des militants de section

politique

Il y avait du monde vendredi 14 novembre, salle Roger Lacoste autour de la secrétaire de section Maryse Saint-André.

 

politique

La veille, les élections des candidats aux cantonales s'étaient déroulées.

159 inscrits,107 votants. 97 ont voté pour Robert Alric, Caroline Cathala : les Titulaires et Cathy Peix et Claude Lacube: les Suppléants.

10 ont voté nul, soit 67,29 % de participation.

politiqueRobert Alric remerciait ceux qui s'étaient mobilisés en leur faveur...«le 22 mars va arriver vite...ce canton, premier canton socialiste de l'Aude dès 1934, représente l'héritage des valeurs de la gauche sur ce territoire...un canton aujourd'hui modifié : mélange urbain et rural qui représente un challenge important...rassemblement  et unité sont les gages absolus de victoire... »

Jean-Claude Pérez rendait hommage à la secrétaire de section «faire valoir des valeurs de gauche et socialistes», et se disait fier des actions socialistes accomplies...

La nouvelle sénatripolitiquece expliquait son travail, puis tous se sont retrouvés autour de l 'apéritif dînatoire

Le loto du Parti Socialise Section de Trèbes, se tiendra le dimanche 30 novembre 2014 à 15 h salle Pierre Paul Riquet.

Des bons d'achat à Super U et Intermarché à gagner. Boissons et crêpes seront en vente à l'entracte. 

 

08:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

19.11.2014

Des hommes et des femmes qui cherchent une autre voie

Dernièrement, dans la salle des congrès, ils étaient une cinquantaine à réfléchir à une autre alternative politique.

politique

Autour de Régis Trille «Réseau citoyen pour l'émancipation humaine» et d'Henry Garino, ils évoquaient «ce capitalisme qui a une faculté d'adaptation extraordinaire créant toujours plus de pauvreté, cette social-démocratie qui ne résout pas les problèmes et ces mouvements en Europe comme l'espagnol, «Podemos» qui, lui, correspond à la réalité... »

Quelle politique alternative proposer, tout en rassemblant la gauche?

Ce réseau créé le 25 avril 2011, à l'origine de nombreuses initiatives, rencontres,débats souhaite encore plus évoluer en proposant de réfléchir sur «comment faire pour que les citoyens s'impliquent dans la vie politique, donnent leurs sentiments sur la société actuelle et fasse leurs propositions pour la changer... », c'est ainsi que Jérôme Garino, lançait le débat.

18:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14.10.2014

Les états généraux du Parti socialiste local

C'est une réunion de travail dense que Maryse Saint-André, secrétaire de la section PS de Trèbes a proposé aux militants : «c’est dans la section que les militants se rassemblent, discutent, s’expriment, organisent des manifestations, des élections, développent, affinent et échangent leurs points de vue».

Et, les militants, membres du bureau, membres de la CA, les membres de la section la bretonne et de la section de Badens ont répondu présents à son invitation.

Tout d'abord, tous se sont félicités de la victoire aux sénatoriales de Roland Courteau et Gisèle Jourda.

parti socialiste

Les élections départementales auront lieu en mars 2015. Les candidatures doivent être déposées entre le 13/10 et le 24/10. Les désignations se voteront en section le 13 novembre 2014.

Les élections régionales se dérouleront en décembre 2015. La fusion des régions aura lieu au 1er janvier 2016. Cette élection sera en fonction du nouveau découpage territorial, soit 4 conseillers régionaux dans l’Aude.

Le programme de fin d'année :

Le 09/10/14, Jean Brunel seul candidat suite à la démission d’Éric Andrieu devrait être élu 1er secrétaire fédéral.

Le 24/10 est programmée la soirée de la laïcité à la salle des congrès

Le 14/11 à 20 h 30 : le député, Jean-Claude Pérez ira à la rencontre des militants de la section trébéenne lors de sa visite annuelle. 

Le 30 novembre à 15 heures salle Riquet, le traditionnel loto.

Les états généraux du Parti Socialiste c’est  jusqu’au 6 décembre et la fédération organise des rencontres sur plusieurs thèmes : Le 18/10 à Limoux : émancipation et progrès, état social et service public.

Le 25/10 à Narbonne : Transformation et mondialisation, Europe et souveraineté. Le 8/11 à Carcassonne : Entreprise et réindustrialisation, activité et plein emploi, Croissance et social-écologie. Le 15/11 à Lézignan : Droits et individus, Démocratie et représentation/ Laïcité et république, Nation et intégration.

Que sont les états généraux du PS? Un large processus de consultation militante visant à la reformulation de la carte d’identité du PS, consultation ouverte et participative.

La Fédération de l’Aude et la section de Trèbes sont mobilisées. Un accès au portail internet permettra de déposer sa contribution soit individuellement sur le site www.etats-generaux-des-socialites.fr soit collectivement avec sa section.

09:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

31.07.2014

Les raisons du recours d'Alberti et Ribéra

"Sans Stéphane Arias sur la liste conduite par Eric Ménassi, celui-ci n'aurait pas eu 30 votants de plus que Sébastien Ribéra" : c'est en substance la raison principale qui a motivé le recours  au conseil d'Etat déposé le 18 juillet dernier par MM Alberti et Ribéra (article du 26 juillet). Les deux hommes l'expliquent dans un communiqué commun rendu public hier.

"Ce que nous dénonçons au travers de ce recours, c’est d’abord le fait qu’il n’est pas acceptable que le nouveau maire de la commune ait pu être élu le 30 Mars dernier avec à peine plus du quart des votants et à peine 30 électeurs de plus que ceux ayant voté pour Sébastien Ribéra alors que pour obtenir cette courte victoire, il aura fallu qu’il s’affranchisse allègrement des lois de notre République, ce que le Tribunal administratif a clairement mis en évidence en stigmatisant dans son jugement les manœuvres commises", écrivent Franck Alberti et Sébastien Ribéra, faisant allusion aux fausses quittances de loyer produites par Stéphane Arias pour prouver son éligibilité à Trèbes alors qu'il résidait en fait à Montirat.

"Qui a été l'instigateur ?"

Le recours a aussi pour objet, soulignent ses auteurs de "de savoir qui a été l’instigateur de ces manœuvres ayant affecté la sincérité du scrutin et qui a pris l’initiative de produire devant la juridiction administrative des documents faisant état de faits inexacts".

MM Alberti et Ribéra doutent que le chef de file de la liste, Eric Ménassi, n'ait "au moins connu le caractère irrégulier de la démarche". Le 17 juin dernier, le Tribunal administratif de Montpellier avait prononcé l'annulation de l'élection de Stéphane Arias, mais refusé, comme le lui demandaient MM Alberti et Ribéra, d'annuler l'élection dans sa totalité. C'est ce que demandent aujourd'hui les deux plaignants au Conseil d'état "dans l’intérêt et le respect de la démocratie dont les Trébéens ont bien besoin".

11:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

27.07.2014

Denis Navals et Jean-Paul Ferrif rétablissent la vérité

politique

Quatre mois après les élections municipales, Denis Navals, président du "Nouveau Langage de Trèbes" et Jean-Paul Ferrif, tous deux anciens adjoints et candidats sur la liste "Ensemble" ont souhaité rétablir "quelques vérités sur les finances de la ville".

La nouvelle équipe municipale a qualifié "la situation financière de la ville de catastrophique", laissant suggérer que cette situation était le résultat de l'ancienne municipalité...

"Oui, la situation financière est tendue, depuis longtemps Trèbes n'est pas une commune riche..."

"Dans les années 2011 et 2012, la ville a déjà été placée dans le réseau d'alerte et a rendu nécessaire le ralentissement des investissements. Toutefois, dès 2013, compte tenu des corrections budgétaires apportées, la ville était sortie du réseau d'alerte, et qui plus est l'exercice 2013 a été soldé avec un excédent de 525 430 € lequel a bien été repris dans la préparation du budget 2014 de la nouvelle municipalité".

Par contre, pour Jean-Paul Ferrif, "c'est sur la base du budget 2014 que les services de la comptabilité publique ont replacé la ville dans le réseau d'alerte".

Ce budget 2014 s'inscrit dans la continuité soulignent les deux hommes avec des éléments positifs : non  augmentation des impôts locaux et un appel modéré à l'emprunt permettant de réduire "légèrement" la dette.

Mais, ils dénoncent un élément négatif majeur : la charge du personnel. "Alors que celle-ci devrait être réduite d'au moins 30% au cours du mandat, nous assistons déjà à une augmentation de 3% de cette dépense... et c'est à cause de cela que la ville est replacé dans le réseau d'alerte."

Par contre, les deux anciens adjoints se félicitent de l'engagement du Maire de Trèbes et du Président de l'Agglo en faveur du développement du Parc régional d'activité de Béragne en soulignant "l'urgence d'une mise en valeur de Béragne".

Même si leur campagne leur a laissé un goût d'inachevé, (Denis Navals et Jean-Paul Ferrif estiment avoir payé pour Banis), ils n'auront pas d'attitude négative face à l'équipe en place. "Le Nouveau Langage de Trèbes" se veut force de propositions.

Quant au nouveau recours auprès du conseil d'état de Sébastien Ribéra et Franck Alberti, les deux anciens têtes de liste, ils le jugent "stérile, sans intérêt et inadmissible...il faut savoir reconnaître les défaites et les trébéens n'ont pas été dupes".

08:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |