18.03.2014

Eric Ménassi a rencontré André Viola

Le candidat aux élections municipales, Eric Ménassi, a rencontré le Président du Conseil général de l'Aude pour échanger sur plusieurs thématiques chères à l'équipe de la liste «Vraiment Trèbes», parce que chères aux Trébéens.

politique

André Viola, Président d'une institution départementale traditionnellement en première ligne sur la solidarité et les transports, et Eric Ménassi désireux d'apporter des solutions efficaces à sa ville, ont travaillé sur la mise en place de dispositifs cohérents, répondant aux problèmes actuels de circulation ainsi qu'aux attentes des personnes âgées. En effet, tout au long de la campagne électorale, Eric Ménassi et ses colistiers ont pu noter les attentes des Trébéens : aussi bien en matière de services proposés aux seniors (de plus en plus nombreux et isolés), mais également en terme d’accessibilité et de circulation, sujet ô combien sensible dans la cité des «3 B». Une certitude du côté du Conseil Général, la déviation est inscrite au schéma Départemental. La partie correspondant aux travaux est nécessairement précédée par des études et des acquisitions foncières, sur une durée minimale de six ans. C’est un engagement que la liste « Vraiment Trèbes » entend bien respecter durant son premier mandat.

et Eric Ménassi de conclure : «Si certains préfèrent se positionner en observateurs, voire en juges, j’ai choisi quant à moi d’être un acteur : mon seul juge sera la population ! Les Trébéens peuvent compter sur moi, sur mon équipe, et bien entendu sur le Conseil Général et son Président, pour répondre à leurs attentes. Nous ne sommes pas dans de la programmation de festivités ! Trèbes a avant tout besoin d’actions concrètes, de moyens et d’une vision claire et ambitieuse pour construire son avenir. Les projets de demain se construisent aujourd’hui !»

11:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

16.03.2014

Calendrier des réunions publiques

Toutes les réunions publiques se dérouleront à la Salle des Congrès à la Mairie.

Christophe Barthès, tête de liste : »Trèbes Rassemblement Bleu Marine» : Lundi 17 mars : 19 H 00.

Denis Navals, tête de liste : »Ensemble » : Mardi 18 mars : 20 H 00.

Sébastien Ribéra, tête de liste : »Unir et Agir pour Trèbes» : Mercredi 19 mars à  20 H 30. 

Eric Ménassi, tête de liste :»Vraiment Trèbes » : Jeudi 20 mars à 21 H 00.

Franck Alberti, tête de liste : »Ensemble plus loin» : Vendredi 21 mars à 19 H 00.

16:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

La liste Alberti veut "restaurer le bien-être et la sécurité"

Tourisme, solidarité, culture et sport sont au programme de Franck Alberti qui compte avant tout «établir le bien-être de la population qui est la base de tout le reste».

"L’insécurité, ce n’est pas seulement l’atteinte aux biens ou aux personnes".

C’est la raison pour laquelle la liste «Ensemble, plus loin», menée par Franck Alberti, associe dans les priorités de son programme les termes de «sécurité» et de «bien-être».

«C’est la base, le fondement d’un programme auquel toute la liste a participé», souligne la tête de liste.

 

politique

 

Certes, sa potentielle adjointe chargée de cette question, Nadine Arnaud (par ailleurs major de police à Carcassonne) détaille la présence accrue de la police municipale, mais c’est la méthode qui est surtout mise en avant. «Nous créerons des conseils de quartier, mais également des comités de compétences dans lesquels nous associerons aux décisions des commissions municipales, avec voie consultative, des personnalités de Trèbes compétentes dans leur domaine".

Priorité Béragne

Cette forme de concertation ne sera d’ailleurs pas limitée à la sécurité, mais irriguera les autres secteurs clé que compte développer la liste Alberti.
A commencer par le développement économique et le tourisme, pris en charge par Guy Giva. L’ancien président de la chambre d’Agriculture rappelle qu’il a «travaillé avec tous les élus, quels qu’ils soient», et se fait fort de pousser sur le développement de la zone de Béragne «où nous avons déjà connaissance de 15 ha de demandes d’entreprises locales». Il s’engage aussi à batailler pour obtenir de la Région une partie du 1,5 milliard d’euros de fonds européens qui sont annoncés en Languedoc-Roussillon.

Le tourisme (Leslie Vitray) et la promotion (Jean-Grançois Fabry) sont annoncés comme fers de lance du développement, avec la création d’une péniche sur le Canal, qui promènera les touristes et leur proposera des produits locaux.
Il est question aussi d’une navette, quotidienne en saison et fonctionnelle jusqu’à 2h du matin, pour faire transiter les visiteurs entre le port du Canal et la Cité de Carcassonne.

La rocade?
«Un mensonge»

Le volet solidarité du programme égrène des ambitions dans la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires (Mireille Galy), basée sur le sport et la culture. Franck Alberti s’engage par ailleurs à créer une bourse municipale pour les étudiants qui seraient empêchés de poursuivre leur parcours pour des raisons financières.

Même chose en matière de sport de compétition (dont le tête de liste se réserve la délégation, associée à celle de la culture), avec une aide municipale à ces futurs champions, mais aussi avec une revalorisation immédiate, si la liste est élue, de 15% du budget des subventions aux associations, attribuées désormais selon un barême précis.
L’occasion de dire en outre que «tout ce que propose la liste est réalisable sans dépenses exceptionnelles».

Et de fustiger la promesse de la rocade.«Un mensonge» tranche-t-il. Il annonce être prêt à «en débattre avec tous les candidats, publiquement, quand ils le veulent».

16:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

15.03.2014

La liste Ribéra veut "s'occuper vraiment de Trèbes"

Sébastien Ribéra se présente en «homme libre», à la tête d’une équipe «venue d’horizons différents». Et développe un programme «basé sur la concertation».

politique

"Notre projet est basé sur notre indépendance et notre liberté",martèle Sébastien Ribéra.

«On n’est pas une seconde liste de gauche. Autour de moi, il y a des personnes libres indépendantes, compétentes, motivées, jeunes et venues d’horizons différents», insiste l’ex-PS qui présentait vendredi son programme.

Un programme basé sur la concertation avec la population «car Trèbes a besoin d’une nouvelle démarche ».

Et c’est la méthode qu’il compte adopter pour ses trois projets prioritaires : la requalification du vieux village et du port, le réaménagement du site mairie-école-bibliothèque et l’optimisation des déplacements et de la circulation.

Cinq axes sont par ailleurs développés, à commencer par la sécurité.

Christophe Rigaud-Bonnet, qui connaît bien la question de par ses fonctions professionnelles à la mairie de Carcassonne, ne veut pas se limiter à l’augmentation de l’effectif de policiers municipaux et à l’implantation de caméras. Il veut accentuer les organes opérationnels, comme le conseil local de la délinquance ou les cellules de veille pour répondre à la survenue de problèmes ponctuels.

Jacques Sentenac, en charge de l’économie, veut croire dans un avenir de la zone de Béragne «où la commune sera chef de file». Un guichet d’accueil des demandeurs d’emploi sera créé, et les entreprises locales encouragées à recruter àTrèbes.

Hervé Mourou, de son côté, a planché sur la réforme des rythmes scolaires. Là aussi, il est question «de ne rien imposer mais d’écouter » parents et enseignants, afin de bâtir, «avec les associations locales», des activités périscolaires « qui permettent de lutter, par la culture ou le sport, contre les inégalités sociales ».

«Nous sommes une liste fortement sociale », renchérit Sébastien Ribéra, qui assure que «cette fois, les Trébéens ne veulent pas d’un camp qui gagne et qui s’oppose au camp qui perd ». Et refuse d’anticiper sur sa position au second tour.

15:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

09.03.2014

Sébastien Ribéra s'engage


Sébastien Ribéra a signé en début de semaine, deux engagements majeurs dans sa campagne.

politique

Le premier est le «Pacte handicap 2014». Considérant que tous les trébéens doivent pouvoir circuler partout dans leur commune, la tête de liste d' «Unir et Agir pour Trèbes» a engagé son équipe dans le programme des Fédérations des APAJH pour garantir l'accès à tous pour tous.

Il s'agit d'un document complet, comprenant 5 engagements et plusieurs dizaines de pistes d’actions concrètes, destiné à aider les futurs maires et leurs équipes municipales dans le traitement de l’accessibilité.

Le deuxième engagement est la signature de la «Charte ANTICOR 2014». L'association ANTICOR lutte contre la corruption et pour l'éthique en politique. Elle a proposé aux candidats tête de liste aux municipales de signer cette charte de bonne conduite, 9 engagements parmi lesquels : transparence, reconnaissance de l'opposition, publicité des informations,...etc.

Cet engagement contractuel, Sébastien Ribéra est le seul à l'avoir signé sur Trèbes dans son souci de faire de la politique autrement et par ce biais, de participer publiquement à réhabiliter l’image des élus au sein de l’opinion publique et des électeurs.

09:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

08.03.2014

Le sénateur Courteau soutient "Vraiment Trèbes"

C'était au tour du Sénateur Roland Courteau de venir à la permanence d'Eric Ménassi. Le sénateur à l'initiative de nombreux projets au Palais Bourbon, soutiendra ceux de la liste conduite par Eric  Ménassi.

politique

«Dans l'Aude, il existe une chaîne de solidarité...avec son nouveau maire, Trèbes ne sera plus isolé et fera partie d'une équipe... le fil conducteur du programme de la liste Vraiment Trèbes est le mot solidarité» se plaisait à souligner le sénateur visiblement heureux de se retrouver auprès de certains de ses amis.

«Ne jamais faire de promesses inconsidérées, mettre en accord les actes avec les discours et rassembler...Faites vous élire, le soutien est acquis et l'aide viendra...concluait-il»

11:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

07.03.2014

Christophe Barthès a déposé plainte

La tête de liste du Rassemblement Bleu Marine a déposé ce mardi à la gendarmerie une plainte.

Plainte stipulant que certaines affiches aspergées de gaz lacrymogène avaient provoqué sur sa personne des réactions très incommodantes alors qu'il était entrain d'afficher sur les panneaux d'expression libre.

«Vouloir me museler ou me nuire, à sur moi, l'effet inverse que celui escompté » dit-il tout en soulignant que cette plainte aura des suites «si les coupables sont découverts et s'ils font partie d'une liste, je ferai toutes les démarches pour la faire invalidée»...

« Ces actes de délinquance n'ont rien à faire dans une campagne électorale sérieuse et digne telle que je l'espérais »..

10:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |