14.06.2015

"Avoir 14 ans en Europe"

Dans le cadre de jumelages virtuels avec d'autres établissements scolaires européens, les élèves du Collège Gaston Bonheur ont participé, une nouvelle fois, au concours «Avoir 14 ans en Europe».

Concours pour  aider les collégiens à se familiariser avec les outils de communication, favoriser leur pratique de langues étrangères et promouvoir la démocratie locale et européenne.

Les blogs comportaient trois thèmes : les études (présentation du collège); l'Histoire, avec pour thème cette année «les témoignages de guerre» et l'Union Européenne dans toutes ses dimensions...

collège

24 élèves de 3è A ont créé un blog en anglais avec la Roumanie et 14 élèves de 3è D auxquels se sont ajoutés 15 élèves de 4è D ont travaillé à la conception d'un blog en allemand avec GroBalmerode.

Gaston Bonheur n'a pas remporté le premier prix mais a terminé deuxième ex-aequo et les participants se sont vus offrir une journée multi-sports à la base nautique de Narbonne ce 8 juin, organisée par le Conseil Général.

collège

Au programme animations diverses parmi lesquelles paddel et tir à l'arc...

06.06.2015

Collège Gaston Bonheur : remise des livrets au nom de la mémoire

Première remise de livrets «Au nom de la mémoire»pour Caroline Cathala, la conseillère départementale et Dominique Ejarque, le principal du Collège Gaston Bonheur, tous deux nouveaux dans leurs fonctions.

Ils remettaient un exemplaire à chaque élève de 3è, rédigé par les lauréats du concours de la Résistance et de la Déportation de l'année dernière.

 

collègeUn ouvrage troublant, commentait le principal, qui soulignait combien le devoir de se souvenir était important mais que le fait de tirer des leçons du passé, l'était tout autant. « Il faut essayer de na pas faire les mêmes bêtises que les générations ont faites avant nous, il n'y a pas de guerre ordinaire. Méchanceté, intolérance menées à leur paroxysme peuvent provoquer des guerres. Aujourd'hui, encore certaines dérives voient le jour et il faut tout faire pour ne pas entrer en guerre avec son prochain...».

Chaque année, Gaston Bonheur est récompensé lors du concours de déportation du devoir de mémoire.

Cette année encore, un devoir collectif de 4 élèves vient d'être primé en obtenant le 4è prix. Encadrés par leur professeur Audrey bouche, les collégiens ont réalisé un jeu inspiré du «trivial pursuit» avec des questions portant sur le thème de la «Libération des camps de concentration et de la découverte de l'horreur de ces derniers».

collège

Bill Aïssat, Bernard Nathan, Johan Chataigné et Geofrey Jaunet partiront aux vacances de la Toussaint pour Berlin visiter des lieux de mémoire liés à la Seconde Guerre Mondiale et témoigneront ensuite de ce voyage au travers d'un prochain livret.

13.05.2015

"Au point d'arrêt, trop de blessés, trops de tués....stop"!

«Le transport scolaire est le moyen le plus sûr pour se rendre à l'école, au collège ou au lycée, loin devant les autres modes de transport.

Les accidents graves n'arrivent que très rarement lors de la circulation mais surviennent au moment de la montée ou de la descente du véhicule, au point d'arrêt.

collège

Le scénario le plus courant est celui de la traversée devant ou derrière le car alors qu'une automobile dépasse ou croise le véhicule à l'arrêt.. » c'est ce que sont venus expliquer tout au long de la matinée, Michèle et Bernard Morganti, aux quatre classes de sixième du collège Gaston Bonheur.

Les époux Morganti sont membres de L'ADATEEP (Association départementale de transport éducatif de l'enseignement public) et sur le thème de cette 28è campagne, «Au point d'arrêt, trop de blessés, trop de tués… Stop !», ils étaient là pour rappeler aux élèves qu'il faut attendre que le car soir parti pour avoir toute visibilité requise et traverser dans des conditions maximum de sécurité.

Après un film en classe, c'est, sur le parking du collège, à l'aide d'un bus, qu'ils pouvaient se rendre compte des dangers évoqués.

collège

L'an dernier, aux points d'arrêt des transports scolaires, dix jeunes sont décédés. Les bénévoles sensibilisaient les élèves sur le fait qu'ils doivent redoubler d'attention lors de ces moments charnières du transport et éviter l'usage des baladeurs et téléphones mobiles pour entendre les véhicules qui circulent et avoir tous les sens, vision, écoute, attention...en éveil.

Quant aux parents qui attendent leurs enfants, ils doivent se placer du côté de l'accès au car.

19.04.2015

Dernière répétition pour d' "Artistes à élèves"

Strange Enquête a été choisi pour mener le projet «D'artistes à élèves» 2015, projet pédagogique piloté par Piémont d'Alaric à destination des élèves de 3e des collèges de Trèbes et Capendu, qui fêtera cette année ses 10 ans !

collège

Le duo Srange Enquête, le contre-bassiste Manuel Mouret et le parolier Jérôme Pinel sont revenus dans les classes avant les vacances d 'avril.

Le but mettre en musique les textes écrits par les élèves.

 

collège

En présence de leurs professeurs de français qui les ont aidé à l'écriture des paroles, ils entamaient la dernière ligne droite avant de prendre possession de la scène du Chai.

collègeAccompagnés en musique par Manuel, ils et elles apprenaient sur les conseils de Jérôme à dire, chanter et présenter leur texte. Les thèmes choisis : la pauvreté, le racisme, la violence, la drogue et le travail des jeunes enfants...collège

 

 

 

 

C'est le 04 juin de 13 h 30 à 16 heures qu'ils rendront publiquement le travail mené en classe, se confronteront au regard des autres, affronteront leur public et recevront certainement leurs premiers applaudissements!

collège

15.04.2015

Quand les collégiens écrivent une lettre pour exprimer leur satisfaction

collège

«Depuis début janvier, Aymeric, surveillant au collège Gaston  Bonheur, organise des matches de baby-foot au foyer.

64 élèves, partagés en 32 équipes mixtes de 2 joueurs, dans des poules, se sont affrontés.

Le 10 avril après-midi, durant deux heures se sont déroulées les demi-finales opposants Leslie et Victoria aux surveillants Elyas et Aymeric.

La deuxième demi-finale opposait Ilias et Thomas à Tristan et Valentin. Elles furent très disputées et d'un très bon niveau de jeu.

collège

La finale opposait Leslie Dekmeer et Victoria Karagozoski à Ilias Zalif et Thomas Bascou, les grands vainqueurs.

L'ensemble des participants a trouvé cet après-midi très convivial et sympathique, et tous remercient Mr Ejarque, principal du collège, d'avoir permis ces maths ainsi que Mr et Mme Lorente, gérants de l'Intermarché de Trèbes, d'avoir offert le goûter»! Voilà les quleques lignes que Younès Tiader et Anthony Vinal ont souhaité rédiger, ils les ont remises à Mr Ferrin, professeur d'EPS et Président du Foyer Socio-Educatif afin de lui faire part de la satisfaction de tous.

collège

Ce tournoi est le premier organisé depuis au moins 10 ans. Il a remporté un grand succès et sera sûrement reconduit...

12.04.2015

Au collège Gaston Bonheur : la classe Ulis change le regard sur le handicap

Les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) permettent à un élève présentant un handicap d'être scolarisé.

Au collège Gaston Bonheur, cette classe créée lors de la dernière rentrée scolaire s'adresse à des enfants qui ne peuvent pas bénéficier d'un enseignement continu ordinaire et qui reçoivent un enseignement adapté.

L'emploi du temps de chaque élève est conçu de telle manière qu'il puisse, dans certaines matières (maths, français, histoire/géo...) suivre les cours dispensés dans les classes dites normales.

Célia Bourgeaud l'enseignante coordinatrice de L'Ulis à Gaston Bonheur s'occupe de 11 élèves : 4 filles et 7 garçons, âgés de 12 à 16 ans, aidée de deux assistantes de vie scolaire Myriam Mauvy et Stéphanie Heully.

collège

Certains habitent Trèbes, d'autres viennent de Narbonne, Villalier, Montlegun, Palaja, Floure ou Capendu mais tous ont eu un beau poisson d'avril! En rentrant dans leur classe, ce 1er avril, ils ont découvert des tables, des chaises, une armoire, une table ronde toutes neuves offertes par le conseil général.  Et les sourires de Rémy, Tatiana, Dylan, Sara, Lucas et de leurs copains sont les plus beaux des remerciements.

Célia Bourgeaud raconte : «Lorsque j'ai eu ce poste, tout le monde m' a prévenue : attention, l'ALSH (adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés) ça plaît ou ça ne plaît pas!. La conclusion est que, oui ça me plaît ! Je ne veux plus retourner en milieu ordinaire», ce qui conforte le principal du collège Dominique Ejarque qui précise : «Grâce aux Ulis, c'est le regard sur le handicap qui change....». 

08.04.2015

Le séjour au ski des élèves de cinquième du collège Gaston Bonheur

C'est à Ascou Pailheres que les élèves de cinquième ont vécu 2 jours et demi d'un séjour enrichissant. Sur deux groupes durant la semaine du 23 au 27 mars, ils ont appris le vivre ensemble, le respect (d’autrui, des règles de sécurité, de l’environnement, du fonctionnement du centre d’hébergement …), tout en découvrant le ski de piste puisque beaucoup étaient débutants et faisant même connaissance avec les métiers de la montagne...

collège

Ce séjour a également été riche pour leurs enseignants qui ont pu voir évoluer leurs élèves dans un contexte différent. Les élèves ont vécu un séjour inoubliable, par moment dans le bonheur et parfois dans la douleur.! Mais loin de chez eux, le soutien des copains et souvent des enseignants (M. Guilloteau et Mme Pédarros) a été d’un grand réconfort pour aller jusqu’au bout de l’aventure (bon rétablissement à Clélia, qui s’est fait une entorse du genou le premier jour !).

Les enseignants ont tenu à féliciter les élèves, à la fin du séjour des 2 groupes, sur l’investissement et le bon déroulement que ce soit sur les pistes ou dans le centre d’hébergement.

collège

Le seul regret est que la neige soit tombée en milieu de semaine, engendrant quelques difficultés de fonctionnement, sur la journée. Mais tout est revenu dans l'ordre le Jeudi et Vendredi avec un grand soleil !

C'est un projet souhaité et soutenu par le principal  Dominique Ejarque, en association avec la MAIF Prévention qui a ravi tous les participants. Grâce à ce partenariat, chaque élève a été équipé d'un chasuble réfléchissant, améliorant ainsi leur visibilité sur les pistes.