15.06.2015

Une fin d'année bien remplie pour les "petits" de la maternelle du centre ville

Aurélia Bondu, la directrice de l'école maternelle du centre ville a concocté un bien joli programme aux deux classes de ses petits élèves en cette fin d'année:

école, maison de retraite

Ce jeudi 11 juin, ils sont allés fêter l'été à la maison de retraite où l'animation a battu son comble tout l'après-midi, pétanque, pêche à la ligne, tir à l'arc, etc, il y en avait pour tous les goûts et les aînés n'étaient pas les derniers pour jouer avec les petits.

Le lendemain, vendredi 12 juin, la sortie de fin d'année conduisait les joyeux bambins à Sigean.

Le spectacle de fin d'année est programmé à 18 heures, le vendredi 19 juin (chorale et danses dans la cour de l'école), puis place à la kermesse des écoles du centre ville, le vendredi 26.

Et, il ne faut pas oublier la dernière sortie juste avant les grandes vacances : jeudi 2 juillet: classe patrimoine à la Cité de Carcassonne. Finalement, les vacances seront les bienvenues...!

04.06.2015

Le permis piéton : le premier pas de l'élève vers la sécurité routière

Le permis piéton pour les enfants est une initiative de prévention, lancée en octobre 2006 dans les écoles.

Depuis 2009, une nouvelle version a été adaptée aux enfants en situation de handicap : non ou malvoyants, sourds ou malentendants et à mobilité réduite. C'est une opération nationale de sensibilisation des enfants aux dangers de la rue, mise en œuvre par la Gendarmerie nationale, pilotée et financée par l'Association Prévention MAIF et parrainée par la Sécurité Routière. Les enfants de 8 à 10 ans sont concernés.

école

Par des mises en situation et un jeu de questions-réponses, ce permis apporte, au-delà des règles de circulation piétonne, le sens de la responsabilité individuelle, grâce à un ensemble de précautions, de réflexes et d'astuces permettant aux enfants d'assurer leur propre sécurité.

école

A Trèbes, dans le cadre du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de la ville et conformément aux programmes scolaires «Prévention Routière» des journées sont organisées au sein des écoles primaires.

Ces interventions sont animées par les Moniteurs de Prévention Routière de la Police Municipale pour les élèves de CE2 et de CM1.école

Karen Fauré et Olivier Ménassi se rendent donc dans les trois écoles de la ville pour parler théorie auprès des CE2 : présentation du code du permis piétons, et Pratique VTT chez les CM1 : dans la cour de récré : exercices de slalom, équilibre, positionner son regard, toujours regarder loin devant.

 

école

Le 8 Juin en classe, les CE2 passeront le test «permis piéton» et répondront à 12 questions.

Le 15 juin aura lieu la remise de l'attestation de réussite à la salle des congrès...

18:53 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.05.2015

"Un mini concombre farci"..

C'est un atelier culinaire que Marion Smith, la diététicienne d'Interfel, proposait à l'école primaire de l'Aiguille.

De bon matin, les CP préparaient la tartelette aux fraises et en fin de matinée, les CE1 et CE2 découvraient la recette du mini concombre farci!

Chacun vêtu de son tablier orange, mais, d'entrée c'était compliqué, comment se nouer ce tablier? heureusement que leur institutrice a donné une astuce : «au lieu d'essayer de se faire un nœud dans le dos , on se met les uns derrière les autres et c'est le copain qui fait le nœud... » ouf, on pouvait commencer!

école

Quels ingrédients pour cette recette? concombre, fromage frais, ciboulette, vinaigre balsamique, à chaque mot, Marion et Anaïs, la stagiaire, expliquaient et faisaient découvrir les termes appropriés, on épluche avec? on ne coupe pas la ciboulette, on la cisaille...et tous faisaient les gestes adéquats!

Les diététiciens-coordinateurs régionaux d’Interfel, Marion est la seule en Languedoc-Roussillon, multiplient les contacts avec les professionnels de la filière fruits et légumes et les institutionnels (mairies) pour développer des actions de sensibilisation sur les fruits et légumes frais.

La municipalité trébéenne s'inscrit dans le programme : «un fruit à la récré» qui fait découvrir une fois par semaine aux enfants des écoles de la ville un fruit frais.

Après l'initiation à la dégustation où est expliqué le rôle des cinq sens, ce jeudi c'était place à la réalisation d'une recette, et cela leur a bien plu!

Un prochain événement est prévu par le service éducation lors de la semaine fraîch’attitude.

09:55 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12.04.2015

Maternelle du centre ville : les parents toujours mobilisés

écoleVendredi en fin d'après-midi, les parents de l'école du centre ville ont décidé de faire une opération escargot.

Le but arrêter le maximum d'automobilistes pour leur remettre un tract les informant du projet de fermeture de la classe maternelle du centre ville et informer également le maximum de trébéens de leur colère.

Partis de la mairie, ils et elles ont regagné le pont de l'Aude, banderole en tête et les enfants scandant «touche pas à mon école».  

école

Une rencontre est programmée ce lundi fin de matinée avec le premier magistrat.

Ce dernier ayant confirmé lors du dernier conseil municipal qu'il se «battrait aux côtés des parents», tous restent mobilisés et confiants envers la réunion de ce début de semaine.

09:25 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

11.04.2015

Ils ont fêté Pâques.

C'est une réelle chasse aux œufs que les enfants de l'école maternelle du centre ville ont réalisée dans le parc de la Maison de retraite Madeleine des Garets avec un peu d'avance sur le calendrier...tant pis!

école, maison de retraite

Le temps était magnifique et l'après-midi « super » aux dires de tous.

Petite chansonnette et goûter ont clôturé les festivités.

 

école, maison de retraite

Les œufs de ce projet enfants/résidents pour les fêtes de Pâques ont été offerts par Super U et Intermarché à la grande joie de tous les gourmands qu'ils soient petits ou grands... 

école, maison de retraite

10.04.2015

Les parents de l'école maternelle du centre ville sont déçus

Ils sont déçus et en colère, les parents des enfants de la maternelle du centre ville.

Après des réunions en mairie, ils pensaient que leur point de vue avait été retenu mais mardi la nouvelle est tombée : la directrice académique des services de l'éducation nationale (DASEN ) a validé la fermeture d'une classe de maternelle du centre ville.

Bien sûr, ils sont conscients qu'au vu des chiffres, la fermeture d'une classe est inéluctable sur la ville mais ils protestent et contestent cette décision de fermeture du centre ville.

Ils sont d'autant plus en colère, qu'au départ, la DASEN avait évoqué la menace de fermeture dès la rentrée prochaine de l'une des 4 classes maternelles de l'école des floralies.

Aux Floralies, 78 enfants  étaient inscrits pour 4 classes alors qu'au centre ville pour 2 classes, on dénombrait 44 enfants.

Les parents des floralies auraient-ils crié plus fort que ceux du centre ville? Bien évidement , ils ne souhaitent pas la fermeture d'une classe aux floralies mais c'est la question que ces derniers se posent, car au final, les réunions avec la municipalité n'ont pas été suivies d'effets et «cette fermeture n'est pas cohérente et est décidée en fonction de chiffres qui ne sont pas les chiffres réels», expliquent-ils.

Ils viennent de se rendre compte que les enfants de petite section, aujourd'hui élèves en centre ville, ont été directement intégrés aux inscriptions de l'école des floralies, grossissant les effectifs de l'une pour diminuer les effectifs de l'autre à la rentrée prochaine.

Conclusion : «il ne reste pas le nombre suffisant d'enfants pour garder 2 classes au centre ville».

Ils s'indignent et s'interrogent : «l'école du centre ville serait-elle sacrifiée à cause d'un projet d'urbanisme?».

Depuis ce jeudi matin, en se relayant, ils sont une vingtaine à occuper les deux classes de la maternelle empêchant les cours de se dérouler tout au long de la journée, la directrice a prévenu l'inspecteur d'académie qu'elle ne pouvait faire son travail habituel quant aux parents, ils attendent un signe de la municipalité pour débloquer la situation.

Le maire «regrette cette situation et se battra aux côtés des parents d'élèves et des enseignants concernés. La fermeture d'une classe est due à une contrainte liée à la démographie, les chiffres globaux imposent la suppression d'un poste sur la ville, Eric Ménassi précise que la DASEN n' a pas pris la décision définitive et se dit favorable à une année de transition même s'il reste une seule classe de maternelle au centre ville ,l'école ne fermera pas».

Demain, il recevra les enseignants et la semaine prochaine les parents. «Il existe bien un projet d'aménagement urbain mais qui n'est pas d'actualité à court terme».

12:36 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

09.04.2015

Blocage de la maternelle ce matin

Suite à l'annonce de la fermeture d'une classe à l'école de la maternelle du centre ville et éventuellement de toute l'école, les parents d'élèves ont décidé de se mobiliser.

Ce jeudi 9 avril, dès 9 h, ils vont faire le blocage de la maternelle. Ils laisseront entrer les enfants dans leur classe mais ils occuperont les lieux jusqu'à 17 heures, l'heure de la sortie.

12:24 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |