01.06.2015

Quelle décision pour l'école du centre ville?

Après que le Maire eut évoqué le fil rouge de son mandat : le programme d'aménagement urbain du centre ville dont il s'est réjoui de la bonne avancée, réunions avec services de la Préfecture, architecte des bâtiments de France et certains habitants, laissant envisager un début des travaux en 2016, en plusieurs tranches, à partir du cœur du village, de la voie Pierre Curie et rayonnant autour de la cité.

conseil municipal

L'élu d'opposition, colistier de Sébastien Ribéra, Jacques Sentenac, questionnait alors le premier magistrat sur le devenir de l'école du Centre-Ville.

Il lui a été répondu que l'ensemble des représentants des parents d'élèves se sont résignés avec tristesse et fatalité à accepter la décision de la DASEN (Directrice académique des services de l'Éducation nationale) de supprimer un poste sur la Maternelle du centre ville.

L'an prochain une seule classe sera en activité mais il n'y aura pas de fermeture de l'école maternelle. Eric Ménassi s'est dit favorable à la création d'un comité de pilotage, le plus large possible, pour réfléchir à l'année scolaire 2016-2017 qui verra le déménagement complet des enfants du Centre Ville à l'école des Floralies.

L'effectif des Floralies oscillera alors entre 270, 290 élèves (en 1980, ils étaient 350).

Ce qui amenait le Maire à évoquer avant la fin de son mandat, la construction d'un troisième groupe pour accueillir moins de 300 élèves primaires et maternelles.

Ensuite, Eric Ménassi cita, le cas de l'école de l'Aiguille et « la vision très personnelle de la part de l'ensemble des parents.. ». «Cette école a été délaissée, il faut rétablir l'équité, c'est une affaire collective qui retient toute l'attention des élus et ce sujet sensible doit être débattu en toute sérénité... » conclut-il.

Inscriptions scolaires

C'est le service éducation qui reçoit les inscriptions pour la prochaine rentré scolaire.

Les parents ont jusqu'au 11 juin 2015 pour se rendre au premier étage de la mairie : les lundis et mardis de 8 h à 18 h et les mercredis, jeudis et vendredis de 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h. 

Ils doivent être munis :

du livret de famille,

d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois,

du carnet de santé (pour les enfants de maternelle seulement),

du certificat de radiation (pour les enfants déjà scolarisés et nouveaux sur la commune).

A la fin de cette première étape, commencera la seconde : l'admission auprès du Directeur d'école.

29.05.2015

Horaires d'accueil en mairie au public à compter du 1er juin

Les horaires d’accueil au public de la mairie de Trèbes changent à partir du 1er juin 2015.

Du lundi au jeudi 8 h 12 h - 13 h 30 17 h 30, vendredi 8 h 12 h et 13 h 30 16 h 3 0.

20.04.2015

Etat civil

Naissances : 

 

Camélia Dahmane                      née le 08/03/2015     Carcassonne

Constant Van Melkebeke             né   le 12/03/2015     Carcassonne.

Imran El Bitaoui                         né   le 29/03/2015     Carcassonne.

Valentin Cartier                          né   le 30/03/2015     Carcassonne.

Sabrina Toader                          née le 31/03/2015      Carcassonne.    

 

Mariages :

Bernard Canet et Ijja Zaouit   mariés le 14 mars 2015 à Trèbes.

 

Décès :

Serge Richard                             décédé le   10/03/2015        Carcassonne.

Myriam Sers                               décédée le 12/03/2015        Carcassonne

Juliette Gayraud                          décédée le 14/03/2015        Carcassonne.

Maurice Barbaste                        décédé le    22/03/2015       Carcassonne.

15.04.2015

La remise du livret de citoyenneté

infos municipales31 jeunes, 20 filles et 11 garçons, résidant sur Trèbes ont fêté leurs 18 ans en 2014, se sont inscrits sur les listes électorales et ont voté pour la première fois lors des dernières élections.

Le maire souhaitant leur remettre une petite boîte de dragées républicaines et leurs livrets de citoyenneté, les recevaient en mairie lors d'une cérémonie symbolique.infos municipales

 

Un rendez-vous à 11 h, un samedi, n'était pas forcément l'horaire idéal... tous n'étaient pas là et finalement c'est une cérémonie intimiste qui a fait rencontrer quelques nouveaux électeurs et élus!

infos municipales

13.04.2015

Bienvenue aux nouveaux arrivants

infos municipales

Jusqu'à présent, il n'était pas de coutume de souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants dans la commune, la municipalité actuelle vient de remédier à cette lacune et c'est par une sympathique réception que le maire entouré de son conseil municipal a souhaité « Bienvenue à Trèbes à des gens qui sont forcément formidables puisqu'ils ont choisi la commune ! ».

80 familles se sont donc installées dans les divers quartiers depuis les dernières élections et se sont vues remettre un sac rempli de stylos, documents utiles pour découvrir Trèbes et d'une petite boîte entourée d'un ruban tricolore et remplie de dragées républicaines (deux dragées bleues, deux blanches et deux rouges).

infos municipales

Qu'ils arrivent de Dordogne, Région parisienne, Toulon, Perpignan, Villeneuve Minervois ou qu'ils fassent un retour aux sources, ils ont tous été séduits par la promenade au bord du canal qui fait le charme de la ville et ont tous eu un coup de cœur pour leur nouvelle résidence.

11.04.2015

16% d'augmentation des impôts locaux

Lors du débat d'orientation budgétaire une hausse d'impôts avait été évoquée.

conseil municipal

Au conseil municipal de ce jeudi soir, le vote du taux des 3 taxes communales a été acté.

La majorité municipale a voté pour et les membres de l'opposition, 5 de sensibilité S. Ribéra et 3 FN ont voté contre, contestant même le pourcentage d'augmentation annoncé.

Une hausse de la fiscalité qui se répartit ainsi : taxe d'habitation : taux 2015 : 18,58 soit une évolution de + 2,56. Taxe foncière (bâti) taux 2015 : 42,22 soit une évolution de +5,82 et taxe foncière (non bâti)  taux 2015 : 147,48 soit une évolution de +20,32.

«On n'a plus aucune marge de manœuvre, la ville est trop endettée..il faut jouer sur le levier fiscal dès cette année... »rappelait, l'adjoint aux finances Didier Carbonnel.

conseil municipal

Le maire assume l'entière responsabilité de cette hausse d'impôts : «Trèbes doit réinvestir pour sortir la tête de l'eau, il faut appliquer une politique de désendettement et d'investissement, et celle ci ne peut se faire que par l'augmentation des impôts... ».

Critiqué par les opposants sur l'embauche de certains cadres, le Maire expliquait sa vision politique «la compétence a un coût et n'a pas de prix et nous n'avons pas les moyens de nous en priver...» soulignant toutefois que le salaire du nouveau DGS permet une économie de 25 000€.

Un directeur aux services techniques était indispensable, «la ville ne peut pas fonctionner sans, il faut valoriser et donner des perspectives aux agents.. ».

Quant à l'embauche d'un cadre professionnel pour organiser, gérer et enrayer la violence et les incivilités : «la sécurité est bel et bien l'affaire de tous...».